FR EN

Guilhem Worms
Baryton-basse

© Charles Plumey

Guilhem Worms commence la musique dès son plus jeune âge par l’apprentissage du violon puis étudie le chant auprès de Pierre Mervant, Agnès Mellon et JeanPaul Fouchécourt à l’École supérieure de musique de Dijon, où il obtient son DE de Chant en juin 2016. Il est également diplômé du Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe d’Yves Sotin. En avril 2015, il remporte le Concours Talents Lyriques de Reims, Voix Sacrées qui marque le début de sa collaboration avec Jean-Claude Malgoire. On peut l’entendre dans Le Messie de Haendel aux Flâneries musicales de Reims 2015, La Passion selon saint Jean de Bach (Jésus, Pilate) avec différents ensembles, Frère Bernard de Saint François d’Assise de Messiaen (Festival Olivier Messiaen, 2016).
Au cours de la saison 2016/2017, il participe à la production de L’Orfeo de Monteverdi (Spirito 3) à l'Opéra de Dijon et interprète le rôle de Geronimo (Le Mariage secret de Cimarosa) avec le CNSMDP. La saison suivante, il fait ses débuts dans le rôle de Basilio du Barbier de Séville au Théâtre des Champs Elysées, ainsi qu’en région avec les productions Jeune Public du CFPL et du TCE ; il interprète le Requiem de Mozart avec le Chœur Vittoria de Michel Piquemal et Bartabas à La Villette ainsi qu’avec Jean-Claude Malgoire à l’Atelier Lyrique de Tourcoing et à l’Opéra Royal de Versailles. Il chante Gottfried (Les Fées du Rhin) à l’Opéra de Tours, Lord Rochefort (Anna Bolena) à l’Opéra de Bordeaux, un Laquais (Ariane à Naxos) au Théâtre des Champs-Elysées et à l’Opéra de Luxembourg, le Premier Prêtre et le Deuxième Homme d’armes (La Flûte enchantée) à l’Opéra de Marseille, Leporello (Don Giovanni) à l’Opéra de Saint-Étienne, la reprise du Barbier de Séville à l’Opéra de Tours. Il est nommé aux Victoires de la musique classique 2019 dans la catégorie Révélations. Artiste engagé, il mène depuis plusieurs années un travail régulier auprès des personnes souffrant de pathologies mentales au Conservatoire des deux vallées et enseigne le Human Beatboxing en France et en Inde. Il est également titulaire d’une licence d’Ethnomusicologie à l’Université Paris 8 et a publié un livre Musique sans frontière.

À retrouver dans