FR EN

Graciela Galán
Costumière

Graciela Galán a étudié la scénographie à l’Université des Arts Visuels de La Plata en Argentine. En 1980, elle participe au Festival Cervantino de Guanajuato au Mexique, et remporte le premier prix de scénographie, avec Boda Blanca de Rozewicz. À partir de 1984, elle dessine les costumes des films de Maria Luisa Bemberg. Elle est invitée également par le Teatro Colón de Buenos Aires, où elle réalise en 1984 la scénographie, les costumes et les lumières de Manon de Massenet, en 1985, les costumes de La Force du destin de Verdi, puis de Mahagonny de Brecht et Weill en 1987, en 1993, la scénographie et les costumes de Beatrice Cenci d’Alberto Ginastera, en 1997 de Don Pasquale, en 1999 de Pelléas et Mélisande (mise en scène de Jorge Lavelli) et en 2001 de The Rake’s Progress (mise en scène d’Alfredo Arias).
À partir de 1990, elle travaille régulièrement à Paris au Théâtre national de la Colline, où elle crée, sous la direction de Jorge Lavelli, les décors et les costumes de La Nona de Roberto Cossa, des Comédies barbares de Ramon del Valle Inclan, Heldenplatz de Thomas Bernhard, Mein Kampf de George Tabori, Maison d’arrêt d’Edward Bond, Trois grandes femmes d’Edward Albee ; puis, sous la direction de Claudia Stavisky, Comme tu me vois de Luigi Pirandello et Ce qui arriva quand Nora quitta son mari d’Elfriede Jelinek. Parmi ses créations, citons Le Misanthrope de Molière, mise en scène de Jacques Lassalle (Teatro San Martín), Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, mise en scène de Claudia Stavisky (Théâtre antique de Fourvière-Lyon), Le Désarroi de Monsieur Peters d’Arthur Miller, mise en scène de Jorge Lavelli (Théâtre de l’Atelier-Paris), Maria de Buenos Aires d’Astor Piazzolla, mise en scène d’Alfredo Arias (Théâtre de Caen), Homebody Kaboul de Tony Kushner, mise en scène de Jorge Lavelli (Théâtre du VieuxColombier), Danse de mort de Strindberg, mise en scène de Jacques Lassalle (Théâtre de l’Athénée Louis Jouvet), Monsieur Chasse de Feydeau, mise en scène de Claudia Stavisky (Théâtre des Célestins à Lyon), La Fille de l’air de Calderon de la Barca, mise en scène de Jorge Lavelli à Buenos Aires, Giulio Cesare, mise en scène de Gustavo Tambascio, Faust, mise en scène de PaulEmile Fourny (Teatro Argentino, La Plata), Jenůfa, mise en scène de Jorge Lavelli (Santiago du Chili).  

À retrouver dans