FR EN

Gidon Saks
Baryton-basse

Artiste de la saison 19/20
© DR

Né en Israël, Gidon Saks a été membre de la troupe de la Canadian Opera Company de Toronto et de l’Opéra Studio de Zurich.
Il se produit sur les grandes scènes européennes (Kaspar du Freischütz à l’Opéra Comique et aux BBC Proms, Fasolt de L’Or du Rhin et Hagen du Crépuscule des dieux à La Fenice de Venise, les quatre rôles diaboliques des Contes d’Hoffmann au Covent Garden de Londres, Scarpia de Tosca au Festival de Bregenz, Henri VIII d’Anna Bolena à Cologne, Pizarro de Fidelio à Toronto et au Staatsoper de Berlin, Seneca du Couronnement de Poppée à La Monnaie de Bruxelles, le rôle-titre de Mefistofele à l’Opéra d’Amsterdam, Philippe II de Don Carlo à Genève et Palerme, Fafner de Siegfried, Hunding de La Walkyrie, Daland du Vaisseau fantôme et le Maître de musique d’Ariane à Naxos à Washington…).
Il a participé aux créations mondiales de Harvey Milk de Stewart Wallace, Salammbô de Philippe Fénelon (Opéra national de Paris), Arianna de Goehr. On a récemment pu l’entendre dans Le Château de Barbe-Bleue au Komische Oper de Berlin dans la mise en scène de Calixto Bieito, au Teatr Wielki, au Concertgebouw d’Amsterdam, à Angers Nantes Opéra dans la production de Patrice Caurier et Moshe Leiser et dans The Rake’s Progress (Nick Shadow) à l’Opéra national de Paris, au Staatsoper de Berlin, au Festival d’Edimbourg.
Il a fait ses débuts au Deutsche Oper de Berlin dans le rôle de John Claggart (Billy Budd), rôle qu’il a également interprété à l’Opéra national de Paris et enregistré avec le London Symphony Orchestra (Grammy Award for the Best Opera Performance).
Cette saison, il fait ses débuts dans le rôle de Bottom du Songe d’une nuit d’été de Britten à l’Opéra de Bergen dans la légendaire mise en scène de Robert Carsen ; il chante Gyges (Le Roi Candaule de Zemlinsky) à l’Opéra de Flandre sous la direction de Dmitri Jurowski et Barbe‑Bleue au Festival de La Corogne. Dans le domaine du concert, il a interprété Créon d’Œdipus Rex et l’Ermite du Freischütz avec le London Symphony Orchestra, le Roi Marke de Tristan et Isolde au Festival de La Corogne, le Roi Heinrich de Lohengrin avec le City of Birmingham Symphony Orchestra. Il a chanté sous la direction des plus grands chefs d’orchestre comme Sir John Eliot Gardiner, Valery Gergiev, Donald Runnicles, Sir Neville Marriner, Daniel Harding, Sir Andrew Davis ou Sir Colin Davis. 

À retrouver dans