Georges Enesco Compositeur

Biographie

Georges Enesco est né en 1881 à Liveni-Vîrnav en Moldavie. Il baigne dès le plus jeune âge dans la musique populaire moldave, et apprend très rapidement le piano et le violon. Il intègre à l’âge de sept ans le Conservatoire de Vienne, où il découvre les œuvres de Beethoven, Wagner et Bach. Il suit des cours d’écriture, d’analyse et de contrepoint et manie avec habileté le rondo, la sonate ou lavariation.

En 1895, il entre au Conservatoire de Paris où il bénéficie de l’enseignement de Martin-Pierre Marsick en violon, Gabriel Fauré et Jules Massenet en composition ou encore André Gedalge en contrepoint. Il excelle tant dans la composition qu’en violon. À Paris, il écrit ses premières œuvres parmi lesquelles Le Poème roumain qui sera exécuté en 1898 aux Concerts Colonne. Suivront Les Rhapsodies roumaines (1901-1902), sa première Suite pour orchestre (1903) ou encore sa Première symphonie (1905). Entre 1907 et 1908, il créé le cycle des Sept chansons de Clément Marot qui sera exécuté en présence de Claude Debussy. 

À la fin de la Première Guerre mondiale, il partage sa vie entre la Roumanie et la France où il compose entre autres, sa Sonate pour violon et piano n°3 « Dans le caractère roumain » (1926), ainsi que son opéra Œdipe (1923-1930). Il assure les créations françaises ou roumaines des compositions de Fauré ou Ravel. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il retourne dans son pays natal, où il compose un triptyque de musique de chambre : les Impressions pour piano et violon (1940), le Quintette pour piano et cordes (1940) et son Second Quatuor avec piano (1944). La guerre terminée, il se produit à de nombreuses reprises à Moscou aux côtés de David Oïstrakh et Emil Gilels ou encore à Bucarest avec Yehudi Menuhin. L’instauration du régime communiste le conduit à s’exiler. Il décède à Paris le 4 mai 1955.

Plongez dans l’univers Opéra de Paris

Nous suivre

Haut de Page