Présentation d’un pass sanitaire valide obligatoire

En savoir plus

Franco Fagioli
ContreTénor

© Julian Laidig

Né en Argentine, Franco Fagioli a étudié d’abord le piano, puis le chant à l’académie artistique du Teatro Colón de Buenos Aires. Sa carrière prend un essor international en 2003 lorsqu’il qu’il remporte le premier prix du concours « Neue Stimmen » de la fondation Bertelsmann. Depuis, il se produit régulièrement sur les scènes de Buenos Aires, Karlsruhe, Bonn, Zurich, Essen, Gênes, au Theater an der Wien (Vienne), au Théâtre des Champs-Elysées (Paris) et il est invité dans de nombreux festivals (Halle, Ludwigsburg, Innsbruck, Karlsruhe, Salzbourg).
Il chante sous la direction de chefs d’orchestre tels que Rinaldo Alessandrini, Alan Curtis, Gabriel Garrido, Nikolaus Harnoncourt, René Jacobs, José Manuel Quintana, Marc Minkowski, Riccardo Muti, Christophe Rousset, Diego Fasolis. Franco Fagioli est l’un des cinq contre-ténors de la production d’Artaserse de Leonardo Vinci qui a été récompensée par presque tous les grands prix de musique nationaux et internationaux. En 2010, il fait ses débuts aux États-Unis dans le rôle-titre de Giasone de Cavalli à l’Opéra de Chicago.
En 2011, il est le premier contre-ténor depuis trente ans à recevoir la plus haute récompense musicale d’Italie, le Premio Abbiati. En 2014, il se produit pour la première fois au Royal Opera House Covent Garden de Londres (Idamante d’Idomeneo), présente son programme hommage au castrat Giambattista Velluti au Festival de Pentecôte de Salzbourg et chante Sesto de La Clémence de Titus à l’Opéra de Nancy. Il interprète le rôle-titre de Riccardo Primo à Karlsruhe, César de Catone in Utica, en tournée avec Riccardo Minasi et son ensemble Il Pomo d’oro à Wiesbaden, Versailles, au Festival de Bucarest et au Theater an der Wien, le rôle-titre de Rinaldo au Théâtre des Champs-Elysées, Cecilio (Lucio Silla) au Theater an der Wien et à l’Opéra Royal de Versailles, Piacere (Il triomfo del tempo e del disinganno) au Festival d’Aix-en-Provence 2016. Il a enregistré plusieurs CD, parmi lesquels on peut citer Arias for Caffarelli, qui rassemble de nombreux airs inédits, Il maestro Porpora – Arias, dédié au compositeur et professeur de chant italien Nicola Porpora, Siroe – Re di Persia, La concordia de’ pianeti, œuvres redécouvertes du compositeur baroque Antonio Caldara.

Projets :
Farnaspe (Adriano in Siria) au Theater an der Wien, Andronico (Tamerlano) à la Scala de Milan, Il triomfo del tempo e del disinganno à l’Opéra de Lille.
Débuts à l’Opéra national de Paris

Haut de Page