FR EN

Fernando Radó
Basse

© DR

Né à Buenos Aires, Fernando Radó commence sa carrière dans le chœur d’enfants du Teatro Colón et fait ses débuts solistes au Teatro Avenida dans des rôles comme l’Orateur de La Flûte enchantée, Sparafucile de Rigoletto, le Fauteuil et l’Arbre de L’Enfant et les sortilèges, le Zio Bonzo de Madame Butterfly.
À l’âge de 21 ans, il remporte le second prix du concours Neue Stimmen et intègre l’Opéra Studio du Staatsoper de Berlin, où il participe à de nombreuses productions et chante dans Elias de Mendelssohn sous la direction de Seiji Ozawa. Il interprète Colline de La Bohème et le rôle-titre de Don Giovanni au Teatro Colón de Buenos Aires, Sam du Bal masqué au Théâtre de Mahon (Espagne), le Moine de Don Carlo à la Maestranza de Séville, Lorenzo (I Capuleti e i Montecchi) à Las Palmas, le Requiem de Mozart à Oviedo, le Requiem de Verdi au Teatro Argentino de La Plata. Plus récemment, il chante Mithiouk (Boris Godounov), l’Oracle (Alceste), Roberto (Les Vêpres siciliennes) et le Duc de Vérone (Roméo et Juliette) au Teatro Real de Madrid, Sam (Un bal masqué) et le Moine de Don Carlo à la Scala de Milan, Figaro (Les Noces de Figaro) au Teatro Colón, Giorgio (Les Puritains) à Las Palmas, le Docteur Grenvil (La Traviata) au Teatro Real et au Liceu de Barcelone.

Projets : Masetto à l’Opéra d’Amsterdam, Monterone (Rigoletto), Lord Walton (Les Puritains), Colline (La Bohème) et Escamillo (Carmen) au Teatro Real de Madrid, Banco (Macbeth) à Buenos Aires, Colline au Covent Garden de Londres.
Débuts à l’Opéra national de Paris