FR EN

Evelyn Herlitzius
Soprano

Artiste de la saison 19/20
© Jasmin Zwick

Née à Osnabrück (Allemagne), Evelyn Herlitzius est régulièrement invitée par le Semperoper de Dresde depuis ses débuts avec la compagnie en 1997 dans le rôle de Leonore (Fidelio). Elle y a interprété les rôles de Salomé, Elektra, la Teinturière (La Femme sans ombre), Kundry (Parsifal), Brünnhilde (La Walkyrie, Siegfried, Le Crépuscule des dieux), Jeanne (Les Diables de Loudun). Elle se produit sur les plus grandes scènes lyriques d’Europe et du Japon : Berlin (Deutche Oper et Staatsoper), Bayerische Staatsoper de Munich, Staatsoper de Hambourg, Stuttgart et Vienne, Opéra national d’Amsterdam, Scala de Milan (Katerina de Lady Macbeth de Mzensk, Marie de Wozzeck, Ortrud). Elle fera ses débuts au Metropolitan Opera de New York et à l’Opéra de San Francisco lors de la saison 2017 / 2018.
Elle se produit pour la première fois au Festival de Bayreuth en 2002 dans le rôle de Brünnhilde et y revient pour la Tétralogie en 2003 et 2004, Parsifal en 2006 et 2007, Lohengrin en 2010 et Tristan et Isolde (Isolde) en 2015. Elle interprète la Teinturière au Festival de Salzbourg en 2001 et le rôle-titre d’Elektra au Festival d’Aix-en-Provence en 2013, dans la mise en scène de Patrice Chéreau dirigée par Esa-Pekka Salonen. Evelyn Herlitzius se produit également en concert : Erwartung de Schönberg et La Walkyrie avec le Philharmonique de Berlin dirigé par Sir Simon Rattle, la Messe Glagolitique de Janáček avec le Philharmonique de Vienne dirigé par Pierre Boulez.
Elle a chanté sous la direction de plus grands chefs d’orchestre et metteurs en scène, tels Sir Georg Solti, Giuseppe Sinopoli, Daniel Barenboim, Daniele Gatti, Adam Fischer, Fabio Luisi, Kent Nagano, Simon Rattle, Christian Thielemann, Patrice Chéreau, Willy Decker, Jürgen Flimm, Andreas Homoki, Harry Kupfer, Nikolaus Lehnhoff, Christof Loy, Hans Neuenfels et Christoph Schlingensief. Elle a été nommée « Kammersängerin » en 2002 et elle a reçu le Prix Christel-Goltz (1999) et le Deutscher Theaterpreis Faust (2006). L’enregistrement d’Elektra réalisé avec la Staatskapelle de Dresde et Christian Thielemann pour DGG en 2014 a reçu le Deutscher Theaterpreis Faust et une nomination aux Grammy Awards.

À retrouver dans