Étienne Dupuis
Baryton

Artiste de la saison 17/18
© Yan Bleney

Depuis ses débuts au Deutsche Oper de Berlin dans le rôle de Zurga des Pêcheurs de Perles aux côtés de Patricia Ciofi et Joseph Calleja, Etienne Dupuis est invité sur les plus grandes scènes internationales et s’affirme comme l’un des barytons les plus prometteurs de sa génération.

Etienne Dupuis a étudié le chant à l’Université McGill de Montréal puis intégré l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal où il a débuté dans les productions de Carmen, Hänsel und Gretel, Rigoletto, Die Zauberflöte, La Bohème, Turandot. Par la suite, il chante les rôles de Lescaut de Manon Lescaut de Puccini pour le New Israeli Opera, Bob dans The Old Maid and the Thief de Menotti avec I Musici de Montréal, Marcello de La Bohème avec l’Opéra de Québec, Papageno de Die Zauberflöte à l’Opéra de Vancouver et à l’Opéra de Tours, Mercutio de Roméo et Juliette à l’Opéra de Québec et au Hawaii Opera Theatre, Figaro dans Il Barbiere di Siviglia à l’Opéra de Marseille, l’Opéra de Montpellier et l’Opéra de Massy, Johnny Rockfort dans la version opératique de Starmania à Québec puis Montréal.

À Berlin, il chante Figaro du Barbier de Séville (qu’il interprète également à l’Opéra d’Avignon et à l’Opéra de Montréal), Silvio de Pagliacci, Marcello de La Bohème (rôle qu’il reprend à l’Opéra de Vancouver), Enrico de Lucia di Lammermoor, Germont de La Traviata. Plus récemment, il chante Hoël dans Dinorah à la Philharmonie de Berlin, Posa de Don Carlo et le rôle-titre d’Eugène Onéguine au Deutsche Oper de Berlin, André Thorel de Thèrèse de Massenet et La Vivandière de Benjamin Godard au Festival de Radio France à Montpellier, Valentin de Faust, Joe de Rocher de Dead Man Walking, Zurga des Pêcheurs de Perles, Germont (La Traviata) à l’Opéra du Rhin, à l’Opéra de Nantes et à l’Opéra de Zurich, le Comte des Nozze di Figaro à l’Opéra de Calgary, Metternich de L’Aiglon avec l’Orchestre Symphonique de Montréal, Lescaut de Manon de Massenet à l’Opéra de Marseille, Ramiro de L’Heure Espagnole au Festival de Glyndebourne, Lord Cecil (Maria Stuarda) à l’Opéra d’Avignon.

Ses projets incluent Claudio (Béatrice et Benedict) à La Monnaie de Bruxelles, Posa (Don Carlo), Germont (La Traviata) et Figaro (Le Barbier de Séville) au Deutsche Oper de Berlin, ses débuts au Bayerische Staatsoper de Munich, au Teatro Real de Madrid, au Metropolitan Opera et au Liceu de Barcelone, ainsi que son retour à l’Opéra national de Paris pour plusieurs productions.

À retrouver dans