Ernest Martínez Izquierdo Chef d'orchestre

Biographie

Né à Barcelone en 1962, Ernest Martínez Izquierdo est le Directeur Honoraire de l’Orchestre Symphonique de Navarre et le Principal Chef invité de l’ensemble Barcelona 216. Après ses études à Barcelone et à Paris, il fonde en 1985 l’ensemble Barcelona 216, spécialisé dans l’interprétation du répertoire de musique de chambre contemporain et avec lequel il se produit dans les plus grands festivals internationaux. En 1988, il est nommé Directeur assistant de l’Orchestre National d’Espagne et, l’année suivante, Pierre Boulez l’invite comme assistant à la direction de l’Ensemble Intercontemporain.
De 1997 à 2013, il est le Directeur musical de l’Orchestre Symphonique de Navarre et, de 2002 à 2006, le Directeur musical de l’Orchestre Symphonique de Barcelone et National de Catalogne, puis son principal chef invité jusqu’en 2009. Parallèlement, il dirige les formations espagnoles les plus réputées et les orchestres symphoniques de Tokyo, Kyōto, de la Radio finlandaise, de Trondheim (Norvège), l’Orchestre Philharmonique d’Helsinki, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre National de Lyon, la Philharmonie de Varsovie, le Gulbenkian Orchestra, le Sinfónica de Porto, le Sinfónica Municipal de São Paulo, le Tonkünstler de Vienne, l’Ensemble Contemporain de Montréal, l’Ensemble Modern de Francfort, le Trondheim Sinfonietta, le Klangforum de Vienne et l’Orchestre de chambre Avanti ! d’Helsinki.
Il a dirigé Adriana Mater de Kaija Saariaho, mis en scène par Peter Sellars à Helsinki et Santa Fe, Les Noces de Figaro dans une production d’Emilio Sagi, Carmina burana (La Fura dels Baus), L’Amour de loin de Kaija Saariaho (production de Robert Lepage) à l’Opéra de Québec au Canada et L’Ombre de Venceslao de Martin Matalon dans la mise en scène de Jorge Lavelli à Rennes, Avignon, Toulouse et Marseille. Il a enregistré sous plusieurs labels musicaux, tels que Deutsche Grammophon, Telarc, Harmonia mundi, Col Legno, Ircam, Stradivarius et Naxos. Il a reçu divers prix, parmi lesquels le Ojo Crítico (1995), décerné par la Radio Nationale d’Espagne à la musique classique, le Prix Roland de Journalisme de Musique Classique de Catalogne (2000), le Latin Grammy Award (2006) et le Diapason d’Or (2012). Depuis 2006, il est membre de la Reial Acadèmia Catalana de Belles Arts de Sant Jordi. •

Débuts à l’Opéra national de Paris

Haut de Page