FR EN

Emily Magee
Soprano

© DR

La soprano américaine Emily Magee fait ses études musicales à l’Université d’Indiana où elle suit les cours de Margaret Harshaw. Elle remporte plusieurs prix de chant, dont notamment le prix MacAllister en 1994. La même année, elle interprète Fiordiligi de Così fan tutte à l’Opéra de Chicago.
Deux ans plus tard, elle fait ses débuts européens dans le même rôle à l’Opéra national de Paris, puis elle se produit dans Lohengrin (Elsa) au Staatsoper de Berlin sous la direction de Daniel Barenboim.
En 1997, elle est invitée au Festival de Bayreuth dans Les Maîtres chanteurs de Nuremberg (Eva). Depuis, elle chante sur les grandes scènes lyriques internationales : Marietta de La Ville morte à l’Opéra de Zurich, au Staatsoper de Vienne et à l’Opéra de San Francisco, Elsa et le rôle-titre d’Arabella au Staatsoper de Hambourg, Eva à Florence sous la direction de Zubin Mehta, Elisabeth (Tannhäuser), Eva et Donna Elvira (Don Giovanni) à Munich, Freia (L’Or du Rhin) et Gutrune (Le Crépuscule des dieux) au Covent Garden de Londres, la Comtesse (Les Noces de Figaro) et Elettra (Idomeneo) à Tokyo, Ellen Orford (Peter Grimes), Rosalinde (La Chauve-souris), l’Impératrice (La Femme sans ombre), Minnie (La Fanciulla del West), les rôles-titres d’Ariane à Naxos, Tosca et Francesca da Rimini à Zurich, la Maréchale (Le Chevalier à la rose) à Essen sous la direction de Stefan Soltesz, le rôle-titre de Jenůfa à la Scala de Milan, la Princesse étrangère (Rusalka) au Festival de Salzbourg, le rôle-titre de Katia Kabanova au Staatsoper de Vienne, Arabella à Francfort… Plus récemment, on peut l’entendre dans La Femme sans ombre à la Scala de Milan et au Royal Opera House de Londres, La Fanciulla del West et Mathis der Maler (Ursula) à Zurich, Tosca à Dresde, Dallas et Vienne, La Ville morte à Bilbao, Ariane à Naxos et Rienzi (Irene) au Festival de Salzbourg, Ariane à Naxos et Tosca au Staatsoper de Vienne, Elektra (Chrysothémis) à Chicago et Zurich, Rusalka à Barcelone et au Metropolitan Opera de New York, les Gurrelieder à l’Opéra national d’Amsterdam, La Fanciulla del West à Hambourg et Berlin.

Projets :
Isolde (Tristan et Isolde) au Théâtre des Champs-Élysées, l’Impératrice à Hambourg, Chrysothémis à Wiesbaden.