FR EN

Elena Zhidkova
Mezzo-soprano

© DR

La mezzo-soprano Elena Zhidkova fait ses débuts au Deutsche Oper Berlin. Elle compte parmi les invités du Festival de Bayreuth. Claudio Abbado l’invite à chanter Parsifal en version de concert, les Scènes de Faust de Schumann et à participer à son concert d’adieu à la Philharmonie de Berlin. C’est avec Nikolaus Harnoncourt qu’on voit la chanteuse dans Jephta de Haendel à Berlin.

Elena Zhidkova fait des débuts remarqués au Teatro Real Madrid dans les rôles de Waltraute (Le Crépuscule des dieux) et Brangäne (Tristan et Isolde). Elle se produit régulièrement au New National Theatre de Tokyo où elle chante entre autre Octavian (Le Chevalier à la rose), Fricka (la Tétralogie) et Brangäne. Elle remporte un grand succès dans le rôle de Judith (Le Château de Barbe-Bleue) à la Scala de Milan, qu’elle interprète aussi au Barbican Hall de Londres, avec le London Symphony Orchestra sous la direction de Valery Gergiev. Il existe de cette représentation un enregistrement en CD.

Pour son interprétation de Judith au Théâtre Mariinsky, elle a reçu le prix « Golden Mask ». Elle chante ce rôle également au Festival Saito Kinen sous la direction de Seiji Ozawa, production enregistrée en CD. Elle se produit dans la Tétralogie (Fricka) au Deutsche Oper Berlin ainsi que dans une nouvelle production à Genève. On peut l’entendre dans les rôles de Venus (Tannhäuser) au Semperoper de Dresde sous la direction de Gustavo Dudamel et Marie (Wozzeck) avec le BBC Orchestra dirigé par Donald Runnicles. Elle chante également Kundry (Parsifal) à Lyon, Mannheim et Düsseldorf.
Parmi ses derniers succès, citons son interprétation de la Princesse de Bouillon (Adriana Lecouvreur) et la Princesse étrangère (Rusalka) au Staatsoper de Vienne, Charlotte (Werther) sous la direction de Michel Plasson, Santuzza (Cavalleria rusticana) au Deutsche Oper Berlin et ses débuts dans le rôle d’Ortrud (Lohengrin). Tout récemment, elle chante avec grand succès Didon des Troyens au Staatsoper de Hambourg.

Projets :
le rôle-titre de Carmen au Staatsoper de Hambourg et Eboli (Don Carlo) à Vienne.