Ekaterina Semenchuk
Mezzo-soprano

Artiste de la saison 18/19

Née en Russie, Ekaterina Semenchuk a fait ses études au Conservatoire de Saint‑Pétersbourg. Elle fait ses débuts dans le rôle d’Azucena au Palau de les Arts de Valence (Espagne) sous la direction musicale de Zubin Mehta en 2012. Elle chante Marina (Boris Godounov) et Pauline (La Dame de pique) au Metropolitan Opera de New York, Olga (Eugène Onéguine) au Royal Opera House Covent Garden de Londres, Preziosilla (La Force du destin) et Pauline au Staatsoper de Berlin sous la direction de Daniel Barenboim, Fricka (La Walkyrie) à l’Opéra de Los Angeles, Didon (Les Troyens) au Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, au Carnegie Hall de New York, au Suntory Hall de Tokyo et au Festival d’Edimbourg sous la direction de Valery Gergiev, Dalila (Samson et Dalila) et Laura (La Gioconda) à l’Opéra de Rome, Ascanio (Benvenuto Cellini) au Théâtre des Champs-Élysées avec Valery Gergiev, Amneris (Aida) à la Scala de Milan avec Gianandrea Noseda et au Teatro San Carlo de Naples avec Nicola Luisotti, Azucena à la Scala de Milan, Preziosilla à Valence avec Zubin Mehta, le rôle-titre de Carmen aux Arènes de Vérone, Giovanna Seymour (Anna Bolena) au Staatsoper de Vienne. En 2013, elle fait ses débuts au Festival de Salzbourg dans le rôle d’Eboli de Don Carlo sous la direction d’Antonio Pappano. Cette saison, elle interprète Federica de Luisa Miller à l’Opéra de San Francisco, Amneris, Carmen, Didon, Azucena au Théâtre Mariinski, Lady Macbeth (Macbeth) au Palau de les Arts de Valence.
Ekaterina Semenchuk se produit aussi en concert (Requiem de Verdi avec Gustavo Dudamel, Das Klagende Lied de Mahler au Festival de Ravinia avec James Conlon, Alexandre Nevski de Prokofiev à l’Accademia Santa Cecilia de Rome avec Vasily Petrenko, La Mort de Cléopâtre de Berlioz au Concertgebouw d’Amsterdam et au Konzerthaus de Vienne avec Valery Gergiev) et en récital (mélodies de Chostakovitch au Konzerthaus de Vienne et de Tchaikovski au Wigmore Hall de Londres). Elle a enregistré le rôle d’Amnéris sous la direction d’Antonio Pappano (Warner Classics), des mélodies russes (Harmonia Mundi), OEdipus Rex avec Valery Gergiev.

Projets : Azucena au Royal Opera House Covent Garden de Londres, Eboli à la Scala de Milan, Amneris à l’Opéra de San Francisco, Preziosilla au Metropolitan Opera de New York.

Débuts à l'Opéra national de Paris

À retrouver dans

Biographie

Débuts à l’Opéra national de Paris