Information spectateurs

En savoir plus

Dominique Mercy
Danseur

© Bettina St

Né en 1950 à Mauzac, en Dordogne, Dominique Mercy entre en 1965 dans le Corps de ballet du Grand Théâtre de Bordeaux. Engagé au Ballet Théâtre Contemporain dès sa fondation en 1968 par Jean-Albert Cartier et Francoise Adret, il y rencontre Manuel Alum, danseur et chorégraphe de la compagnie de Paul Sanasardo. C’est au Festival de Saratoga, aux États-Unis, que Pina Bausch l’invite à rejoindre Wuppertal en 1973.
Après la création de Fritz (1974), il tient les rôles principaux, aux côtés de Malou Airaudo, dans les opéras dansés Iphigénie en Tauride (1974) et Orphée et Eurydice (1975). Il quitte l’Allemagne pour Paris où il participe à deux productions de Carolyn Carlson à l’Opéra national de Paris, Wind, Water, Sand (1976) et The Architects (1980) et travaille avec Peter Goss.
Avec Jacques Patarozzi et Malou Airaudo, il fonde le groupe La Main. Il revient à Wuppertal en 1980 et devient l’un des interprètes majeurs de Pina Bausch. Assistant de la chorégraphe, il enseigne depuis 1988 à la Folkwang Hochschule d’Essen. Régis Obadia lui consacre un film, Dominique Mercy danse Pina Bausch (2003).
Après le décès de Pina Bausch, il assume avec Robert Sturm la codirection de la compagnie de 2009 à 2013, tout en continuant à danser son répertoire. Il a participé au film / DVD de Wim Wenders, Pina (France Télévisions Distribution, 2011). Chevalier des Arts et des Lettres, il reçoit un Bessie Award en 2002 et la Légion d’honneur en 2013. 

Haut de Page