Denis Guéguin Vidéaste

Biographie

Né à Paris, Denis Guéguin obtient en 1984 une licence en Études cinématographiques et une autre en Études théâtrales à la Sorbonne Nouvelle (Paris III). Il crée des vidéos expérimentales en tant que réalisateur indépendant et participe à des festivals de création vidéo : Souvenir l’œil, Miroirs Obscurs, Orfeo Porno, Boucle noire, Visibilité des anges et des abîmes, Miracle de la chute, Diva Hysteria, L’accouplement des Licornes. Il écrit et réalise La Bonne Fessée (prix du scénario de court-métrage Canal+). Pour la chanteuse Chloé Mons il réalise les clips Alectrona et Voiture Volée. Vidéo de confinement, Krystian Lupa, les acteurs et leur rêve, avec Agnieszka Zgieb.

Il réalise des vidéos qui font partie intégrante de spectacles vivants :

Théâtre : Copi, un Portrait, Théâtre National de Rennes et Sale crise pour les putes à la Ferme du Buisson pour Marcial Di Fonzo Bo. Andromaque (Racine), Le Phenix, scène national Valencienne pour D. Chardonnet-Darmaillacq. L’Hypothèse (Pinget), Théâtre de la cité Universitaire pour Clyde Chabot.

Musique : Sinfonia III (Pawel Mykietyn) Studio Polski Radio. Les Sept Péchés capitaux (Weill), Festival des Nuits d’été avec Barbara Creutz. Liebeslieder Walzer (Brahms) Théâtre Royal de la Monnaie, De Munt. Secret Tears, Installation-Récital, la Nuit Blanche, Bruxelles. Thamos (Mozart) avec l’Orchestre de Lille pour D. C. Darmaillacq. Metamorphosis (Strauss) La Voix Humaine (Poulenc) avec Barbara Hannigan.

Depuis 2003, il collabore avec Krzysztof Warlikowski :

Pour le théâtre : Le Songe d’une nuit d’été (Shakespeare) Théâtre national de Nice. Macbeth (Shakespeare) Schauspielhaus Hanovre; Mort à Venise (Thomas Mann) Festival X Wohnungen Berlin. Madame de Sade (Mishima) Toneelgroep Amsterdam. Un Tramway (Tennessee Williams) Odéon Théâtre de l’Europe. Koniec / La Fin (Kafka, Koltès, Coetzee) Nowy Teatr. Francuzi / Les Français (Proust) Ruhrtriennale, Nowy Teatr. Phèdre,s (W. Mouawad, S. Kane, Coetzee) Odéon Théâtre de l’Europe.

Pour l’opéra : Ubu Rex (Penderecki) et Wozzeck (Berg) Opera Narodowa, Varsovie. Iphigénie en Tauride (Gluck), L’Affaire Makropoulos (Janáček), Parsifal (Wagner), Le Roi Roger (Szymanowski), Le Château de Barbe-Bleue / La Voix humaine (Bartok, Poulenc), Don Carlos (Verdi), Lady Macbeth de Mzensk (Chostakovitch) Opéra national de Paris. The Rake’s Progress (Stravinsky) Staatsoper Unter den Linden Berlin. Poppea e Nerone (Monteverdi / Boesmans), Alceste (Gluck) Teatro Real Madrid. Médée (Cherubini), Macbeth (Verdi), Lulu (Berg), Don Giovanni (Mozart), Les Contes d’Hoffmann (Hoffenbach) Théâtre Royal de la Monnaie, De Munt. La Femme sans ombre (Strauss) Die Gezeichneten (Schreker) Bayerische Staatsoper Munich. Il Trionfo del tempo e del disinganno (Haendel), Festival d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence. Wozzeck (Berg) Dutch National Opera, Amsterdam. Pelléas et Mélisande (Debussy) Rurhtriennale. La Maison des Morts (Janáček) Royal Opera House, Covent Garden, Opéra de Lyon, Théâtre Royal de la Monnaie, De Munt. The Bassarids (Henze) Salzburger Festspiele.

« L’Art vidéo à l’Opéra dans l’œuvre de Krzystof Warlikowski ». Un livre de photos de Denis Guéguin et d’entretiens recueillis par Leyli Daryoush est publié aux éditions Alternatives théâtrales.

Il anime des ateliers autour de l’art vidéo et de la scène : Centre Pénitentiaire de Rennes, Collectif Jeune Cinéma, Académie de l’Opéra national de Paris, pour le PRÉAC, et l’ENSATT de Lyon au département scénographie et le conservatoire d’art dramatique de Lyon.

En projet : Hamlet (A. Thomas) Warlikowski. Opéra national de Paris.

Haut de Page