FR EN

Daniela Sindram
Mezzo-soprano

© DR

La mezzo-soprano allemande Daniela Sindram étudie le chant à Berlin et Hambourg. Elle est d’abord membre de l’ensemble du Théâtre de Brême, avant d’intégrer la troupe du Théâtre national de Mannheim en 2001.
L’été 2002 marque ses débuts au Festival de Bayreuth. En tant que membre du Bayerische Staatsoper de Munich de 2003 à 2009, elle chante Octavian (Le Chevalier à la rose), Charlotte (Werther), Brangäne (Tristan et Isolde) et le Compositeur (Ariane à Naxos).
En 2006, elle fait ses débuts au Staatsoper de Vienne ainsi qu’à l’Opéra national de Paris dans le rôle d’Octavian. En janvier 2008, elle se produit pour la première fois au Covent Garden de Londres et fait ses débuts dans le rôle de Dorabella (Così fan tutte) au Staatsoper de Berlin, où elle chante également Octavian. Elle se produit régulièrement au Deutsche Oper de Berlin depuis ses débuts en 2009. En 2010, elle interprète Wellgunde (L’Or du Rhin) à l’Opéra national de Paris, Mrs Jessel (Le Tour d’écrou) au Teatro Real de Madrid, Orlovsky (La Chauve-souris) au Bayerischer Staatsoper de Munich ; en 2011, Dulcinée (Don Quichotte) à Seattle, Wellgunde (Le Crépuscule des dieux) à l’Opéra national de Paris. En 2012, elle se produit à la Scala de Milan dans les rôles de Nicklausse et la Muse (Les Contes d’Hoffmann), puis elle chante Adriano de Rienzi à Berlin et au Théâtre du Capitole de Toulouse et fait ses débuts dans le rôle de Venus (Tannhäuser) au Bayerische Staatsoper de Munich. En 2013, elle interprète Hansel (Hansel et Gretel) à l’Opéra national de Paris, Adriano (Rienzi) au Festival de Bayreuth sous la direction de Christian Thielemann et fait ses débuts au Metropolitan Opera de New York dans Le Chevalier à la rose.
En 2014, elle chante Clairon (Capriccio) à Dresde, Fricka (L’Or du Rhin et La Walkyrie) au Deutsche Oper de Berlin ; en 2015, Brangäne au Capitole de Toulouse, la Comtesse Geschwitz (Lulu) au Bayerische Staatsoper de Munich, la Neuvième Symphonie de Beethoven à l’Opéra national de Paris, Hansel et Octavian au Staatsoper de Vienne.

Projet :
Le Chevalier à la rose à l’Opéra national de Paris, Rienzi, Le Chevalier à la rose, L’Or du Rhin, La Walkyrie et Le Crépuscule des dieux (Waltraute) au Deutsche Oper de Berlin.