FR EN

Clément Cogitore
Metteur en scène

Après des études à l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg et au Fresnoy – Studio national des arts contemporains, Clément Cogitore développe une pratique à mi-chemin entre art contemporain et cinéma. Mêlant films, vidéos, installations et photographies, son travail questionne les modalités de cohabitation des hommes avec leurs images. Il y est le plus souvent question de rituels, de mémoire collective, de figuration du sacré ainsi que d’une certaine idée de la perméabilité des mondes. Son travail est exposé et projeté dans de nombreux musées et centres d’art tels que le Palais de Tokyo et le Centre Georges Pompidou à Paris, Institute for Contemporary Arts à Londres, Red Brick Art Museum à Pékin, Haus der Kulturen der Welt à Berlin, Kunsthaus de Bâle, MoMA de New York. En 2015, son premier long‑métrage, Ni le ciel ni la terre est sélectionné à la Semaine de la critique du Festival de Cannes et reçoit le Prix de la Fondation Gan, ainsi que le Prix pour le meilleur premier film du Syndicat français de la critique de cinéma et est nominé au César du meilleur premier film. Son documentaire Braguino, sorti en salles en 2017, est récompensé par de nombreux prix en festivals (dont le Prix Zabaltegi-Tabalakera au Festival de San Sebastian). La même année, il adapte un extrait de l’opéra‑ballet Les Indes galantes de Jean‑Philippe Rameau, avec le concours d’un groupe de danseurs de Krump, dans le cadre de la 3e Scène de l’Opéra national de Paris. En 2012 / 2013, il a été pensionnaire de l’Académie de France à Rome (Villa Médicis). Il a reçu le Grand Prix du Salon de Montrouge (2011) pour l’ensemble de son travail de vidéaste, puis le Prix BAL pour la jeune création (2015), le Prix Science Po pour l’art contemporain ainsi que le Prix Fondation d’entreprise Ricard (2016). En 2018, il remporte le prestigieux prix Marcel-Duchamp pour l’installation vidéo The Evil Eye. Il signe avec Les Indes galantes sa première mise en scène d’opéra. 

Débuts à l’Opéra national de Paris

À retrouver dans