Information spectateurs

En savoir plus

Christiane Karg
Soprano

© DR

Après ses études au Mozarteum de Salzbourg et à l’Opéra Studio de Hambourg, Christiane Karg intègre la troupe de l’Opéra de Francfort. Elle est invitée au Festival de Salzbourg (Amour d’Orphée et Eurydice et Zerlina de Don Giovanni), au Theater an der Wien (Ismène de Mitridate, Telaire de Castor et Pollux, Hero de Béatrice et Bénédict), au Bayerische Staatsoper de Munich (Ighino de Palestrina), Pamina, Blanche de La Force de de Dialogues des carmélites, le rôle-titre de La Calisto), au Komische Oper de Berlin (Musetta de La Bohème, Norina de Don Pasquale), à l’Opéra de Lille (Anne Trulove de The Rake’s Progress), au Semperoper de Dresde (Sophie du Chevalier à la rose). En 2015, elle fait ses débuts au Royal Opera House de Londres (Pamina) et aux États-Unis (Susanna des Noces de Figaro à Chicago, où elle revient la saison suivante pour le rôle de Pamina), en 2016 à la Scala de Milan (Sophie), en 2017 au Staatsoper de Vienne (Mélisande) et au Metropolitan Opera de New York (Susanna). Plus récemment, elle aborde le rôle de la Comtesse des Noces de Figaro et le rôle-titre de Daphné au Staatsoper de Hambourg et chante Micaela (Carmen) au Staatsoper Unter den Linden de Berlin. Elle se produit en concert sous la direction de Daniel Harding, Christian Thielemann, Pablo Heras-Casado, Riccardo Muti, Zubin Mehta, Yannick-Nézet Seguin, Christoph Eschenbach, Thomas Hengelbrock, Semyon Bychkov, Ivor Bolton, Iván Fischer, dans un répertoire qui comprend la Symphonie n°4 de Mahler, les Scènes de Faust de Schumann, la Symphonie n°9 de Beethoven, La Création de Haydn, le Requiem de Brahms, etc. En 2020, elle grave un premier CD de récital chez Harmonia Mundi, Erinnerung, consacré aux Lieder de Mahler. Elle se produit régulièrement en récital avec le pianiste Malcolm Martineau. Elle a reçu en 2018 le prix de la Société Brahms de Schleswig-Holstein.

Débuts à l’Opéra national de Paris

Haut de Page