Informations sur la mise en place du pass sanitaire

En savoir plus

Carlo Rizzi
Directeur musical

Artiste de la saison 21/22
© Tessa Traeger

Carlo Rizzi mène une intense activité tant dans le domaine symphonique que lyrique, dirigeant aussi bien les canons du répertoire que les raretés de Bellini, Cimarosa ou Donizetti. Il a été invité par les plus prestigieux théâtres et festivals internationaux et a dirigé les plus grandes formations symphoniques. C’est toutefois l’opéra qui constitue le centre de sa carrière. Depuis ses débuts en 1982 avec L’Ajo nell’imbarazzo de Donizetti, il a dirigé une centaine d’œuvres lyriques, dans un répertoire axé non seulement sur l’opéra italien mais aussi sur les œuvres de Richard Strauss, Richard Wagner, Benjamin Britten, Leoš Janáček. Il a été directeur musical du Welsh National Opera à deux reprises, de 1992 à 2001, puis de 2004 à 2008. Depuis 2015, il en est le chef émérite. Depuis septembre 2019, il est le directeur musical d’Opera Rara, la firme britannique consacrée à la résurgence d’œuvres lyriques méconnues ou tombées dans l’oubli, avec laquelle il a récemment enregistré Il Furioso all’Isola Santo Domingo de Donizetti. Il est fréquemment invité par le Metropolitan Opera de New York, le Royal Opera House de Londres, la Scala de Milan, l’Opéra national de Paris (Norma, Simon Boccanegra, Rigoletto, La Cenerentola, Don Carlo, La Fanciulla del West, Cavalleria rusticana et Sancta Susanna), le Festival Rossini de Pesaro, le Teatro Real de Madrid, etc. Il a dirigé des formations comme le Hallé Orchestra, le London Philharmonic, l’Orchestre de l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia de Rome, I Pomeriggi Musicali, l’Orchestre Symphonique de Montréal, pour n’en citer que quelques-unes. Il a récemment dirigé Turandot à la Canadian Opera Company de Toronto et au Metropolitan Opera de New York, Les Vêpres siciliennes et Les Noces de Figaro au Welsh National Opera, Rigoletto pour ses débuts à l’Opéra d’Oslo. Parmi son abondante discographie, citons Faust, Kátia Kabanová, Rigoletto, Un bal masqué avec le Welsh National Opera et La Traviata enregistrée au Festival de Salzbourg avec Anna Netrebko et Rolando Villazon (DGG), Grammy Award 2006 « Best Opera Recording ». 

À retrouver dans

Haut de Page