Calixto Bieito
Metteur en scène

Artiste de la saison 18/19
© Monika Rittershaus

Né à Miranda de Ebro (Burgos) Calixto Bieito a été directeur du Teatre Romea de Barcelone, du Festival International des Arts de Castilla y Léon et du Barcelona International Teatre (Bit). De 2013 à 2015, il a été artiste en résidence au Théâtre de Bâle. Il est depuis 2017 le directeur artistique du Teatro Arriaga de Bilbao. Depuis le début des années 2000, il se consacre à la mise en scène d’opéra, tout en continuant à travailler pour le théâtre. Carmen au Festival de Peralada, Così fan tutte au Welsh National Opera, Un bal masqué au Gran Teatre del Liceu de Barcelone, Macbeth de Shakespeare au Festival de Salzbourg, Don Giovanni à l’English National Opera, à Hanovre et Barcelone et L’Enlèvement au sérail au Komische Oper de Berlin ont établi sa réputation comme l’un des metteurs en scène les plus controversés mais aussi les plus passionnants de sa génération. Parmi ses plus récentes productions, citons Les Soldats de Zimmermann à l’Opéra de Zurich, au Komische Oper et au Teatro Real de Madrid, Wilde d’Hèctor Parra au Festival de Schwetzingen, Tannhäuser à l’Opéra de Flandre, à Venise et Leipzig, The Fairy Queen à Stuttgart, Lear de Reimann et Carmen à l’Opéra national de Paris, La Juive au Bayerische Staatsoper de Munich, Tosca à Oslo, La Force du destin à l’English national Opera, Oresteia de Xenakis à Bâle, L’Ange de feu à Zurich, Les Troyens à Nuremberg, Die Gezeichneten de Schreker au Komische Oper, le Requiem de Verdi au Staatsoper de Hambourg, Moïse et Aaron à Dresde. Parmi les nombreux prix qui ont distingué sa carrière, on peut citer le Prix Européen de la Fondation européenne de la culture (Bâle, 2009), le Prix de la Ville de Barcelone, le Prix Franco Abbiati de la critique italienne, le Prix de la critique espagnole (qu’il a reçu à plusieurs reprises), le Prix Irish Times à Dublin pour Comédies barbares, l’Opera Award de la South Bank pour La Force du destin, le Prix de la critique pour le meilleur spectacle pour Obabakoak, les Premios Liricos Campoamor pour le meilleur metteur en scène (à plusieurs reprises), le Prix de l’Association espagnole des metteurs en scène pour le meilleur metteur en scène, etc.

Projets : Les Vêpres de la Vierge de Monteverdi à Mannheim, Elias de Mendelssohn au Theater an der Wien, la création des Bienveillantes d’Hèctor Parra à l’Opéra de Flandre (avril 2019).

À retrouver dans