FR EN

Boris Charmatz
Chorégraphe

© Berliner Festspiele Foreign Affairs

Chorégraphe et directeur du Musée de la danse/Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne, Boris Charmatz soumet la danse à des contraintes formelles qui redéfinissent le champ de ses possibilités. La scène lui sert de laboratoire où jeter concepts et concentrés organiques, afin d'observer les réactions chimiques, les intensités et les tensions naissant de leur rencontre. D'Aatt enen tionon (1996) à danse de nuit (2016), il signe une série de pièces qui font date.
En parallèle, il poursuit ses activités d'interprète (avec Anne Teresa De Keersmaeker et Tino Sehgal) et d'improvisateur (notamment avec Médéric Collignon).
Artiste associé de l'édition 2011 du Festival d'Avignon, il crée à la Cour d'honneur du Palais des papes enfant et propose Une école d'art. Invité au MoMA (New York, 2013) avec Musée de la danse: Three Collective Gestures, il est présent en 2015 à la Tate Modern (Londres) avec If Tate Modern was Musée de la danse? Il propose peu après 20 danseurs pour le XX° siècle au Mac Val, dans le cadre de la 19° Biennale de danse du Val-de-Marne de la Briqueterie.
En résidence au Centre national de la danse (2003-2004), Boris Charmatz initie Bocal, école nomade et éphémère. Il cosigne avec Isabelle Launay Entretenir/à propos d'une danse contemporaine (Centre national de la danse/Les presses du réel/2003), signe «Je suis une école» aux éditions Les Prairies Ordinaires et cosigne avec Jérôme Bel Emails 2009-2010 (2013, Les presses du réel, en partenariat avec le Musée de la danse). À compter de septembre 2017, Boris Charmatz sera artiste associé à la Volksbühne de Berlin. Sa nouvelle pièce, 10000 gestes, sera créée le 14 septembre sur le site de Tempelhof, ancien aéroport de la ville.