FR EN

Bo Skovhus
Baryton

Artiste de la saison 19/20
© Roland Unger

Né à Ikast au Danemark, Bo Skovhus étudie le chant à l’Institut de musique d’Aarhus, à l’Académie Royale d’Opéra à Copenhague et à New York. Invité régulier du Staatsoper de Vienne, il a été nommé Kammersänger en 1997. Son répertoire comprend les rôles-titres de Don Giovanni, Wozzeck, Eugène Onéguine et Hamlet, le Comte des Noces de Figaro, Don Alfonso de Così fan tutte, le Comte de Capriccio, le Barbier de La Femme silencieuse, Mandryka d’Arabella, Storch d’Intermezzo, le Prince Eletski de La Dame de pique, Eisenstein de La Chauve-souris, Wolfram de Tannhäuser, Kurwenal de Tristan et Isolde, Amfortas de Parsifal, Beckmesser des Maîtres Chanteurs, Rodrigue dans la version française de Don Carlos, Frank et Fritz / Pierrot de La Ville morte, Oreste d’Iphigénie en Tauride, le rôle-titre d’Oberst Chabert de H.W. von Waltershausen. En 2012, il a fait ses débuts dans le rôle-titre de Lear de Reimann à Hambourg et dans celui de Nick Shadow de The Rake’s Progress au Deutsche Oper am Rhein. Plus récemment, il chante le Comte des Noces de Figaro à Vienne et Düsseldorf, Die Eroberung von Mexico de Wolfgang Rihm (rôle de Cortez) au Festival de Salzbourg 2015, Amfortas à Berlin, Nick Shadow à Turin, le Comte de Capriccio à Chicago, Peter (Hänsel et Gretel) à Madrid, Danilo (La Veuve joyeuse) et le rôle-titre du Prisonnier de Dallapiccola à Cologne, Mandryka à Dresde, Beckmesser, le rôle-titre de Lear et Titus dans la création de Bérénice de Michael Jarrell à l’Opéra national de Paris, Das Floss der Medusa de Henze à l’Opéra national d’Amsterdam, Chichkov (De la maison des morts), Dr Schön (Lulu), le rôle-titre de Karl V d’Ernst Krenek à Munich, le rôle-titre d’Eugène Onéguine et Kowaliov (Le Nez de Chostakovitch) à Hambourg. Bo Skovhus se produit sur les scènes d’opéra et dans les salles de concert les plus illustres. Il donne également des récitals avec des pianistes tels que Helmut Deutsch, Stefan Vladar, Andreas Haefliger, Yefim Bronfman, Leif Ove Andsnes, Christoph Eschenbach et Daniel Barenboim et accompagné à la harpe par Xavier de Maistre. Dans son répertoire de concert, on distingue notamment les œuvres de Gustav Mahler, Jedermann Monologe de Frank Martin, la Symphonie lyrique de Zemlinsky et la musique scandinave.

Projets : Lear au Teatro Real de Madrid, la création d’Egmont de Christian Jost au Theater an der Wien. 

À retrouver dans