Beatriz Ortiz Romero
Alto

© Christophe Pelé / OnP

Beatriz Ortiz Romero fait ses débuts à l’alto à l’âge de dix ans au sein de El Sistema de Orquestas Infantiles y Juveniles de Venezuela. Deux ans plus tard, elle commence à jouer avec des orchestres professionnels dans son pays natal tels que l’Orquesta Sinfónica de Ciudad Guayana, l’Orquesta Sinfónica de Mérida, l’Orchestre Rafael Urdaneta et l’Orquesta Nacional Infantil de Venezuela, sous la direction notamment de Gustavo Dudamel, Cristian Vasquez et Sir Simon Rattle. En France, elle étudie auprès de Domingo Mujica (alto solo à l’Orchestre du Capitole de Toulouse) au CRR de Toulouse et de Louis Fima au CRR de Paris, où elle obtient son prix d’alto puis le diplôme de perfectionnement en 2013. Elle intègre par la suite la classe de Laurent Verney (alto solo de l’Orchestre de l’Opéra national de Paris) et celle du Quatuor Ysaÿe au Pôle supérieur d’enseignement artistique Paris Boulogne-Billancourt, où elle obtient son diplôme (DNSPM). Pendant ses études en France, elle joue avec des orchestres comme l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, l’Orchestre Français des Jeunes, l’Orchestre Lamoureux, l’Orchestre Prométhée, l’Orchestre Pasdeloup… Elle est également membre fondateur du Quatuor Naos, avec lequel elle obtient le 2e prix de musique de chambre du Concours International Bellan en 2016 et se produit au Wigmore Hall de Londres ainsi que dans diverses salles parisiennes. En septembre 2017, elle entre en résidence à l’Académie de l’Opéra national de Paris.

À retrouver dans