FR EN

Béatrice Malleret
Soprano

Choeurs de l’Opéra
© DR

Après des études de piano, Béatrice Malleret obtient un premier prix de guitare et de musique de chambre avant de se consacrer au chant, qu’elle étudie avec Fusako Kondo, Gerda Hartman et Mady Mesplé. Elle commence sa carrière en musique baroque avec William Christie, entre autres dans le rôle d’Hyménée de l’Orfeo de Rossi, puis se tourne vers la musique contemporaine avec le Groupe Vocal de France, ensemble de solistes. Par la suite, elle enregistre des créations de JJ. Werner, G. Silvestrini, Thierry Machuel et participe à la création de spectacles contemporains. Parallèlement elle se produit sur scène dans les rôles de Violetta Valéry, Mireille, Micaela, la Reine de la nuit, Donna Anna, Suzanne... tant à Paris qu’en Province lors de festivals et sous la baguette de chefs, comme Amaury Du Closel, Adrian Morar, Eric Sprogis, etc. Membre des Chœurs de l’Opéra de Paris depuis 1994, elle assure de nombreux soli de chœur et petits rôles ou doublures (la Femme grecque dans Iphigénie en Tauride de Gluck, une Grisette dans La Veuve joyeuse, la Voix du faucon et plusieurs voix « off stage » dans La Femme sans ombre). Béatrice Malleret se produit également comme soliste en oratorio (Requiem de Brahms, Fauré, Mozart, Passion selon saint Jean, Passion selon saint Mathieu, Petite Messe solennelle de Rossini, Carmina Burana, etc.). Également chef de chœur depuis 1980, elle assure la préparation du chœur du Concert d’Astrée dirigé par Emmanuelle Haim, notamment pour Médée de Charpentier au Théâtre des Champs-Élysées et Giulio Cesare à l’Opéra de Paris. 

À retrouver dans