Bastien Rimondi Ténor

© DR

Biographie

Parallèlement à des études de piano au Conservatoire de Narbonne, Bastien Rimondi suit, enfant, un cursus de maîtrise. À quinze ans, il fait la rencontre de Michel Wolkowitsky auprès duquel il perfectionne sa technique vocale et son art du chant dans le cadre de l’Atelier lyrique de l’Abbaye de Sylvanès.

 Après trois ans d’études au Conservatoire à rayonnement régional de Toulouse dans la classe de Jacques Schwarz, il entre en 2017 au Conservatoire national supérieur de musique de Paris chez Frédéric Gindraux, où il obtient son master mention très bien en 2021. Il intègre la promotion Tchaïkovsky de l’Académie Jaroussky pour la saison 2021-2022. Dans des répertoires variés allant du baroque au contemporain, Bastien Rimondi aborde sur scène des rôles tels que ceux de Ferrando (Così fan tutte), le Comte Almaviva (Le Barbier de Séville), la Théière, l’Arithmétique et la Reinette (L’Enfant et les Sortilèges), Monsieur de Crotignac (Le Peintre parisien), Dorvil (L’Échelle de soie), le Médecin (La Chute de la maison Usher), l’Évangéliste (Passion selon saint Matthieu), l’Innocent (Boris Godounov) ou encore Piquillo (La Périchole).

Dernièrement, on a pu l’entendre dans le rôle de Charles de Noailles (Ressusciter la rose, création de Raphaël Lucas) à l’occasion du centenaire de la villa Noailles ainsi que dans celui de l’Évangéliste (Passion selon saint Jean) avec Les Arts Florissants en tournée en Asie. Cette saison, il se produit entre autres en récital au Teatro de la Maestranza de Séville. Depuis 2015, il forme avec le pianiste Timothée Hudrisier le duo Florestan. Ils se produisent dans de nombreux concerts et festivals en France et sont lauréats du concours international de la mélodie de Gordes et du concours international de la mélodie française de Toulouse (premier prix).

Débuts à l’Opéra national de Paris

À l’affiche

  • Palais Garnier
  • du 10 avril au 11 mai 2024
Réserver

Plongez dans l’univers Opéra de Paris

Nous suivre

Haut de Page