FR EN

Arthur Pita
Chorégraphe

Né à Johannesburg de parents portugais, Arthur Pita fait ses études dans sa ville natale puis s’installe à Londres en 1991 où il est diplômé de la London Contemporary Dance School. Chorégraphe, il collabore à différentes mises en scène dans le domaine du théâtre : Mappa Mundi et Women beware women au Royal National Theatre, Frankenstein au Derby Theatre, Le Conte d’hiver de Shakespeare pour la Royal Shakespeare Company à Stratford, Londres et New York, La Ménagerie de verre de Tennessee Williams au Young Vic Theatre ; de l’opéra : La Bohème au Royal Albert Hall, Idoménée avec Plάcido Domingo à l’Opéra de Los Angeles, La Force du destin de Verdi à l’Opéra national de Lituanie ainsi qu’à l’Opéra de Tel Aviv, Le Joueur de Prokoviev à l’Opéra Zuid de Maastrich, Carmen et Rise and Fall of the City of Mahagonny au Royal Opera House de Londres, La Cenerentola au Garsington Opera Festival, Orphée et Eurydice à l’Opéra du Minnesota ; et de la comédie musicale Show Boat mise en scène par Francesca Zambello au Royal Albert Hall. Il chorégraphie également Snow white in Black pour le Phoenix Dance Theatre et le Sadler’s Wells Theater, And then gone au Royal Albert Hall, The Stepfather pour la compagnie CandoCo Dance et Mischief pour le Sadler’s Wells Theater. Arthur Pita travaille régulièrement pour le Dance Touring Partnership en Angleterre et l’association Dancando com a Diferenca au Portugal.
En 2010, il assure la direction artistique du spectacle Utopia pour le Festival International de danse de Birmingham et, la même année, chorégraphie The Art of the Ikettes pour le studio Intoto Dance. En 2011, il présente au Linbury Studio du Royal Opera House de Londres The Metamorphosis, une adaptation du roman de Franz Kafka pour Edward Watson, danseur « Principal » au Royal Ballet.
Cette pièce recevra de nombreux prix. Artiste associé au centre de danse contemporaine The Place à Londres, Arthur Pita lance la compagnie Open Heart Productions pour laquelle il crée Boomshe Sheboom, Buger, a Fairy Tale et Camp. Artiste en résidence au Jerwood DanceHouse – DanceEast, il y présente notamment God’s Garden, d’après la parabole du Fils prodigue en 2010 et The Little Match Girl en 2014 d’après le conte d’Andersen La Petite Fille aux allumettes. C’est sa première collaboration avec l’Opéra national de Paris.