Informations sur la mise en place du pass sanitaire

En savoir plus

Anne Sofie von Otter
Mezzo-soprano

© Ewa-Marie Rundquist

Née en Suède, Anne Sofie von Otter a marqué de son interprétation le rôle d’Octavian (Le Chevalier à la rose) qu’elle a chanté sur les plus grandes scènes lyriques internationales, dont le Bayerische Staatsoper de Munich, l’Opéra national de Paris et le Metropolitan Opera de New York. Parmi ses autres rôles récents, on peut citer la Comtesse Geschwitz de Lulu au Staatsoper de Hambourg, Madame de Croissy de Dialogues des carmélites au Théâtre des Champs-Elysées, The Old Lady (Candide) au Komische Oper de Berlin, Geneviève (Pelléas et Mélisande) à l’Opéra national de Paris, Leocadia Begbick (Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny) au Royal Opera House de Londres, l’Opinion Publique (Orphée aux Enfers) au Festival de Salzbourg, Waltraute (Le Crépuscule des dieux) au Deutsche Oper de Berlin, au Staatsoper de Vienne et au Festival d’Aix-en-Provence. Elle a participé aux créations de L’Ange exterminateur de Thomas Adès au Festival de Salzbourg et de Höstsonaten de Sebastian Fagerlund à l’Opéra d’Helsinki. Elle a travaillé avec des artistes aussi divers que Carlos Kleiber, Claudio Abbado, Giuseppe Sinopoli, Elvis Costello, Brad Mehldau et Rufus Wainwright III. Anne Sofie von Otter est également une interprète de concert et une récitaliste renommée. Sa discographie s’étend des classiques de Schubert, Schumann, Wolf et Mahler aux compositeurs moins connus comme Cécile Chaminade, Korngold, Peterson-Bergen et Stenhammar. Elle a interprété Das Lied von der Erde aux côtés de Jonas Kaufmann avec le Philharmonique de Berlin dirigé par Claudio Abbado pour la commémoration du 100e anniversaire de la mort de Mahler et un arrangement par Aulis Salinen des mélodies de Sibelius avec l’Orchestre Symphonique de la Radio finlandaise pour le 150e anniversaire de la naissance du compositeur. En 2020, elle a chanté le rôle de Marcellina dans Les Noces de Figaro au Bayerische Staatsoper de Munich et créé un spectacle consacré au cabaret berlinois de l’entre-deux-guerres, Ich wollt ich wär en Huhn, mis en scène par Barrie Kosky au Komische Oper de Berlin.

Haut de Page