Anna Palimina
Soprano

© Andreas Reichert

Née à Chisinau (Moldavie), Anna Palimina fait ses études à l’ Académie de musique de Dresde. Elle fait ses débuts au Staatstheater am Gärtnerplatz de Munich puis intègre la troupe de l’ Opéra de Cologne.Elle y chante, entre autres, Konstanze de L’ Enlèvement au sérail, Zerbinetta d’ Ariane à Naxos, Gilda de Rigoletto, Sierva Maria de Love and Other Demons de Peter Eötvös.
Elle est invitée au Staatsoper de Stuttgart (Adele de La Chauve-souris) et au Théâtre national de Prague (Aristea de L’ Olimpiade de Josef Mysliveček).
Aujourd’ hui artiste indépendante, elle est toujours régulièrement invitée sur la scène de Cologne, où elle a récemment interprété Morgana d’ Alcina, Adina de L’ Élixir d’ amour, Pamina de La Flûte enchantée ainsi que Zdenka dans une nouvelle production d’ Arabella dirigée par Stefan Soltesz et Die Kluge de Carl Orff.
Elle a fait ses débuts au Staatstheater de Wiesbaden dans les quatre rôles féminins des Contes d’ Hoffmann, au Semperoper de Dresde (Ännchen du Freischütz) et au Teatro Real de Madrid (Servilia de La Clémence de Titus).
Elle se produit aussi en concert tant dans le répertoire classique qu’ en musique contemporaine (La Création de Haydn, Deus Passus de Wolfgang Rihm, Trois airs pour un opéra imaginaire de Claude Vivier avec l’ Ensemble Intercontemporain à Paris).

Projet :
Carolina (Le Mariage secret) à Cologne.

Débuts à l’ Opéra national de Paris

À retrouver dans