FR EN

Anna Larsson
Contralto

© Anna Thorbjörnsson

Anna Larsson, née en 1966, commence son éducation musicale à l’âge de dix ans à l’Adolf Fredriks Musikskola de Stockholm. Elle se perfectionne en art de la scène à l’Operastudio-67 pendant trois ans avant d’intégrer le Royal Opera College de Stockholm.
Elle a fait ses débuts internationaux en 1997 dans la Symphonie no 2 en ut mineur « Résurrection » de Malher avec Claudio Abbado et l’Orchestre Philharmonique de Berlin, et ses débuts à l’opéra dans le rôle d’Erda de L’Or du Rhin de Wagner, dirigé par Daniel Barenboim au Staatsoper Unter den Linden de Berlin. Elle a, parmi d’autres rôles, conquis une renommée internationale avec le rôle d’Erda dans le cycle complet de La Tétralogie, représenté dans les opéras de Berlin, Vienne, Munich, Salzbourg, Aix-en-Provence et Stockholm.

Chanteuse polyvalente, ses rôles récents et actuels incluent Waltraute et Erda de La Tétralogie, Klytämestra d’Elektra au Staatsoper de Vienne, Gaea dans Daphne de Richard Strauss à Toulouse, Kundry dans Parsifal de Wagner à Bologne, Herodias (Salome, Richard Strauss) à Stockholm et Waldtaube dans les Gurre-Lieder d’Arnold Schönberg à l’Opéra national d’Amsterdam.
Elle a interprété avec grand succès les rôles de Kundry, Waltraute, Orphée, Zia Principessa (Suor Angelica), Fricka et Dalila dans des théâtres tels que La Monnaie de Bruxelles, le Bayerisches Staatsoper de Munich, le Royal Opera House de Londres, l’Opéra Royal de Finlande et l’Opéra Royal de Stockholm, aux festivals de Salzbourg et d’Aix-en-Provence, sous la baguette, entre autres, de Daniel Barenboim, Zubin Mehta, Daniel Harding, Gustavo Dudamel, Vladimir Jurowski, Antonio Pappano, Nikolaus Harnoncourt, Lorin Maazel, Sir Simon Rattle, Esa-Pekka Salonen et Kent Nagano. Elle se produit en concert, principalement dans les œuvres de Gustav Mahler, avec les plus grandes formations symphoniques.