Information spectateurs

En savoir plus

Anna Gabler
Soprano

Née à Munich, Anna Gabler a débuté sa carrière au Bayerische Staatsoper de Munich, au Deutsche Oper am Rhein de Düsseldorf, au Staatstheater de Nuremberg et au Semperoper de Dresde, où elle a interprété Gretel d’Hänsel et Gretel. Elle fait ses débuts au Festival de Bayreuth en 2007 dans La Walkyrie (Ortlinde) sous la direction de Christian Thielemann. En 2012, elle interprète Gutrune dans le Ring au Bayerische Staatsoper de Munich, rôle pour lequel elle reçoit l’Award du Festival d’opéra de Munich. L’année suivante, elle fait ses débuts dans le rôle de Senta (Le Vaisseau fantôme) à Bologne et au Festival de Salzbourg (Eva des Maîtres chanteurs de Nuremberg), puis elle se produit au New National Theatre de Tokyo (Rosalinde de La Chauve-souris sous la direction de Dan Ettinger et le rôle-titre d’Arabella avec Bertrand de Billy). En 2016, elle chante Gutrune à l’Opéra de Francfort et aborde le rôle-titre de Salomé à Klagenfurt. En 2017, elle se produit au Aalto-Theater d’Essen dans le rôle de Chrysothémis (Elektra) et à l’Opéra de Cologne dans celui de Carlotta Nardi (Die Gezeichneten de Schreker). Au cours de la saison 2017-2018, elle interprète le rôle-titre d’Arabella et la Comtesse de Capriccio au Staatsoper de Vienne puis reprend les rôles de Gutrune et Ortlinde (le Ring) à Munich. La saison suivante, elle chante Agathe du Freischütz au Staatsoper de Vienne et fait ses débuts dans le rôle de Leonore (Fidelio) à l’Opéra de Cologne sous la direction de Stefan Soltesz. Elle se produit dans une version de concert de La Walkyrie avec l’Orchestre Symphonique de la Radio bavaroise dirigé par Sir Simon Rattle. Au début de la saison 2019-2020, elle interprète le rôle-titre de Salomé à Mannheim.

Projet : Esmeralda (Notre-Dame de Franz Schmidt) au Théâtre de Saint-Gall.

Débuts à l’Opéra national de Paris

À retrouver dans

Haut de Page