Andrew Watts
ContreTénor

© DR

Né dans le Middlesex, Andrew Watts a fait ses études à la Royal Academy of Music.
Il se produit au Royal Opera House Covent Garden de Londres, à l’English National Opera, aux Festival de Glyndebourne, Aldeburgh et Almeida, aux BBC Proms et il est invité sur les grandes scènes internationales (Staatsoper et Komische Oper de Berlin, Staatsoper de Hambourg, Bayerische Staatsoper de Munich, Nationaltheater de Mannheim, RIAS Kammerchor de Berlin, Theater an der Wien, Scala de Milan, Teatro La Fenice de Venise, Opéra national du Rhin, Opéra national de Lyon, Teatro Real de Madrid, Teatro São Carlos de Lisbonne, Grand Théâtre de Genève, Opéra de Flandre, Opéra de Graz, Stadttheater de Klagenfurt et Bielefeld, Festivals de Salzbourg, Vienne, Dresde, Bregenz, Batignano et Montepulciano...) dans un répertoire qui comprend Orphée et Eurydice de Gluck, Xerxes (Arsamenes), le rôle-titre d’Orlando, Semele (Athamas), Tamerlano (Andronico), Agrippina (Ottone) de Haendel, le rôle-titre d’Artaserse de Leonardo da Vinci, Didon et Enée de Purcell (Sorcière), Le Couronnement de Poppée (Néron et la Nourrice), A Midsummer Night’s Dream (Oberon), Venus et Adonis de John Blow (Grace), La Chauve-souris (Orlofsky), La Belle Hélène (Oreste), Le Maître et Marguerite de Höller (Behemoth der Kater), L’Upupa de Henze (Adschib), The Death of Klinghofer de John Adams (Omar), Gawain de Birtwistle (Bishop Baldwin), Le Grand Macabre de Ligeti (Prince Go-Go), A Dog’s Heart d’Alexander Rastakov (Vyasemskaya / Pleasant Voice / Proletarian), Triumph of Beauty de Gerald Barry (Pleasure). Il a participé à de nombreuses créations d’œuvres contemporaines, parmi lesquelles Bählamms Fest et Lost Highway d’Olga Neuwirth, The Last Supper et The Minotaur de Harrison Birtwistle, Alice in Wonderland d’Unsuk Chin, Märchen de Nuñez, The Navigator de Lisa Lim, Line of Terror de Ian McQueen, Medea de Guarnieri, The Lamentations of Thel de Dimitri Smirnov, The Original Chinese Conjuror de Raymond Yiu, Thérèse Raquin de Michael Finnissey (Camille), Miss Fortune et The Outcast de Judith Weir, The Duchess of Malfi de Torsten Rasch, Between Worlds de Tansy Davies, Figaro Gets à Divorce d’Elena Langer (Cherub). Il se produit également en concert dans un large répertoire.

Débuts à l’Opéra national de Paris