Information spectateurs

En savoir plus

Andreas Schager
Ténor

Artiste de la saison 20/21
© David Jerusalem

Après ses études à l'Académie de musique et des arts du spectacle de Vienne, Andreas Schager fait ses débuts dans le répertoire mozartien avant de se spécialiser dans les rôles de Heldentenor de Richard Strauss et Richard Wagner. En 2009, il fait ses débuts dans le rôle de David des Maîtres chanteurs de Nuremberg au Festival d’Erl. Il interprète Florestan de Fidelio, Erik du Vaisseau fantôme, Max du Freischütz, Tristan de Tristan et Isolde, les rôles-titres de Rienzi, Tannhäuser, Lohengrin et Parsifal sur les grandes scènes lyriques européennes, comme le Deutsche Oper et le Staatsoper de Berlin, le Staatsoper de Vienne, le Teatro Real de Madrid, le Staatsoper de Hambourg, l’Opéra de Rome, le Teatro alla Scala de Milan, le Festival de Bayreuth, le Festival de Wiesbaden. Il chante Siegfried dans le cycle complet du Ring à Hambourg sous la direction de Kent Nagano, au Staatsoper de Berlin avec Daniel Barenboim et à l’occasion de ses débuts au Metropolitan Opera de New York sous la direction de Philippe Jordan. En concert, il chante les Gurre-Lieder de Schönberg à la Philharmonie de Paris et la Neuvième Symphonie de Beethoven au Musikverein de Vienne sous la direction de Philippe Jordan, Das Lied von der Erde de Mahler avec Valery Gergiev à l’Elbphilharmonie de Hambourg, la Huitième Symphonie de Mahler avec Riccardo Chailly à Lucerne, la Neuvième Symphonie de Beethoven avec Marek Janowski au Konzerthaus de Berlin. Il a fait ses débuts à l’Opéra national de Paris dans Parsifal en 2018 avant d’y interpréter le rôle de Tristan la saison suivante. Il a récemment interprété Tristan au Staatsoper Unter den Linden de Berlin, Parsifal au Festival de Bayreuth, l’Empereur (La Femme sans ombre) au Staatsoper de Vienne, Ménélas (Die ägyptische Helena) à la Scala de Milan, Florestan à l’Opéra de Zurich.

Projets : Florestan et Parsifal au Staatsoper de Berlin, Siegfried au Teatro Real de Madrid et au Hessisches Staatstheater de Wiesbaden, Siegmund (La Walkyrie) au Staatsoper de Vienne.

À retrouver dans

Haut de Page