FR EN

Andrea Mastroni
Basse

© DR

Né à Milan, Andrea Mastroni fait ses études avec Lella Cuberli et Rita Antoniazzi et est diplômé de l’Institut Claudio Monteverdi de Crémone. Il remporte les prix Mario Basiola en 2005, Giuseppe Di Stefano et Bibiena en 2007. Il chante les rôles de Ramfis (Aida), Sarastro (La Flûte enchantée), Simone (Gianni Schicchi), Timur (Turandot), Colline (La Bohème), Sparafucile (Rigoletto), Figaro et Bartolo (Les Noces de Figaro), Raimondo (Lucia di Lammermoor), Ferrando (Le Trouvère), Basilio (Le Barbier de Séville), Mustafa (L’Italienne à Alger), le Comte Robinson (Le Mariage secret), les rôles-titres de Don Giovanni et Don Pasquale. Il fréquente l’Accademia Rossiniana dirigée par Alberto Zedda, où il chante le Baron de Trombonok du Voyage à Reims et interprète Osmin de L’Enlèvement au sérail au Maggio Musicale Fiorentino. Plus récemment, il interprète le Comte de Vaudémont (Les Vêpres siciliennes) à Parme, Sparafucile à Bergame, Mantoue, Palerme, Curio (Giulio Cesare) à Ferrare, Ravenne, Modène, le Marquis d’Obigny (La Traviata) au Festival d’Aix-en-Provence, Sarastro, Frère Laurent (Roméo et Juliette), Sparafucile, Banco (Macbeth) à Gênes, Figaro (Les Noces de Figaro) au Teatro Bellas Artes de Valence, Basilio (Le Barbier de Séville) à Toulon, le Moine (Don Carlo) à Amsterdam, le Commandeur (Don Giovanni) au Teatro Petruzzelli de Bari, Orœ (Semiramis) à Wildbad, le Comte de Ceprano (Rigoletto) et le Docteur Grenvil (La Traviata) à la Scala de Milan, Ashby (La Fanciulla del West) à l’Opéra national de Paris, Colline (La Bohème) à La Fenice de Venise et à l’Opéra d’Oviedo, Caronte (L’Orfeo) au Bayerische Staatsoper de Munich, Sparafucile et Sir Gualtiero Raleigh (Roberto Devereux) au Teatro Real de Madrid, Banco (Macbeth) au Théâtre des Champs-Élysées, Timur (Turandot) à Cincinnati, Sarastro à Palerme. Il se produit aussi en récital dans le répertoire du Lied (Die schöne Müllerin, Winterreise, Dichterliebe) et en concert (Requiem de Mozart, Missa Defunctorum de Paisiello sous la direction de Riccardo Muti) ainsi que dans le répertoire contemporain (Messa Chigiana de Lavagnino, Dante racconta l’inferno d’Arnaboldi, La Signora di Monza de Bellisario, Requiem de Hazon).

Projets : Timur au Festival de Peralada, Sparafucile au Metropolitan Opera de New York et au Staatsoper de Hambourg.