FR EN

Ana María Martínez
Soprano

© Tom Specht / OnP

Née à San Juan (Porto Rico), Ana Maria Martínez est diplômée de la Juilliard School. Finaliste des auditions du Metropolitan Opera de New York en 1993, elle a également remporté le premier prix du Concours Eleanor Mc Collum en 1994 et le Pepita Embil Award au Concours Operalia Plácido Domingo en 1995 et elle a reçu un Grammy Award et le Lynn Wyatt Great Award, décerné par l’Opéra de Houston. Elle fait ses débuts à l’Opéra national de Paris en 2006 dans le rôle d’Amelia (Simon Boccanegra) avant d’y chanter le rôle-titre de Luisa Miller, Antonia des Contes d’Hoffmann et Mimi de La Bohème. Elle est invitée sur les grandes scènes internationales : Staatsoper de Vienne (Madame Butterfly, Pamina de La Flûte enchantée), Bayerische Staatsoper de Munich (Madame Butterfly, Luisa Miller, La Bohème, la Comtesse des Noces de Figaro, le rôle-titre de Rusalka, Antonia des Contes d’Hoffmann), Royal Opera House de Londres (Alice Ford de Falstaff, Violetta de La Traviata, Donna Elvira de Don Giovanni, Madame Butterfly), Opéra national d’Amsterdam (Liù de Turandot, Nedda de Pagliacci), Festival de Glyndebourne (Rusalka, Paolina de Poliuto), Lyric Opera de Chicago (Desdemona d’Otello, Tatiana d’Eugène Onéguine, Rusalka, La Bohème, Nedda de Pagliacci, Fiordiligi de Così fan tutte, Marguerite de Faust), Houston Grand Opera (le rôle-titre de Carmen, Rosina du Barbier de Séville, Lucero de Salsipuedes de Daniel Catán, Marguerite), Opéra de Los Angeles (Amelia de Simon Boccanegra, Nedda), Metropolitan Opera de New York (Madame Butterfly, Musetta de La Bohème), Opéra de San Francisco (Elisabetta de Don Carlo). Au cours des dernières saisons, elle interprète le rôle-titre de Carmen, Elisabetta de Don Carlo et Solea dans El Gato Montes aux côtés de Plácido Domingo à Los Angeles, Rusalka au Teatro Colón de Buenos Aires, Fiordiligi et Marguerite à Chicago, le rôle-titre de Florencia en el Amazonas de Daniel Catán au Florida Grand Opera et au Houston Grand Opera, Madame Butterfly à Santa Fe et au Staatsoper de Vienne. Citons dans sa vaste discographie Manon Lescaut sous la direction de Plácido Domingo pour le label Decca ainsi qu’un album solo, Ana María Martínez, Songs and Arias chez Naxos.

Projets :
Madame Butterfly au Metropolitan Opera de New York et au Lyric Opera de Chicago.

À retrouver dans