Information spectateurs

En savoir plus

Alphonse Cemin
Piano

© Odhran Dunne

Après avoir étudié le piano et la flûte traversière aux CNR de Boulogne-Billancourt et de Paris, Alphonse Cemin suit les classes d’analyse, d’accompagnement au piano, de musique de chambre, de mélodie et de lied au CNSM de Paris. Il est, en 2008, l’un des six fondateurs de l’ensemble Le Balcon, et prend une part active à tous ses projets, en tant que pianiste, chef de chant, conseiller artistique ou directeur musical. En tant que chef d’orchestre, il dirige récemment Un moto di gioia d’Anne Teresa de Keersmaeker à l’Opéra Ballet de Flandre, Les Indes galantes de Rameau et Bureau 470 de Tomás Bordalejo au Teatro Colón de Buenos Aires, Into The Little Hill de George Benjamin au Théâtre de l’Athénée et à l’Opéra de Lille, ainsi que La Métamorphose de Michaël Levinas au Festival Musica. Au piano, Alphonse Cemin se produit régulièrement en récital avec la soprano Julie Fuchs, avec laquelle il a enregistré les mélodies de jeunesse de Mahler et Debussy, ainsi qu’avec de nombreux chanteurs tels Damien Pass, Marianne Crebassa ou Léa Trommenschlager. Il a joué sous la direction de Pierre Boulez (Pierrot Lunaire) et avec des partenaires de musique de chambre comme Jean-Guihen Queyras, Tabea Zimmermann, les quatuors Von Kuijk et Zaïde et des formations comme l’Ensemble Intercontemporain ou le Mahler Chamber Orchestra. Alphonse Cemin est également depuis 2014 le directeur musical des Lundis Musicaux au Théâtre de l’Athénée où il a invité, entre autres artistes, Dame Felicity Lott, Stéphane Degout, Sabine Devieilhe, Alain Planès, Mathieu Pordoy, Bruno Delepelaire... 
Il sera prochainement en concert aux festivals de Saint-Denis et de Salzbourg avec Le Balcon et dirigera l’Orchestre Philharmonique de Radio-France avec Barbara Hannigan en juin 2020 dans Les Quatre Chants pour franchir le seuil de Gérard Grisey. Au sein du projet, initié par Le Balcon, de l’intégrale du cycle opératique Licht de Karlheinz Stockhausen, il interprète les rôles de l’accompagnateur de Michaël à l’Opéra Comique et au Southbank Centre de Londres puis la créature du rêve de Lucifer à la Philharmonie de Paris. Ancien membre de l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris, il travaille comme chef de chant et chef assistant dans de nombreux théâtres et festival. Alphonse Cemin est en 2010 le pianiste lauréat HSBC de l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence et reçoit en 2013 le prix d’interprétation des Stockhausen Kurse Kürten. En 2017, il reçoit le prix Gabriel Dussurget du Festival d’Aix-en-Provence.

À retrouver dans

Haut de Page