Covid-19 : Annulation de la saison 19/20

En savoir plus

Alix Le Saux
Chanteuse

© le droit perrin

 Alix Le Saux débute l’apprentissage du chant à la Maîtrise des Hauts‑de‑Seine, chœur d’Enfants de l’Opéra national de Paris, à l’âge de 10 ans. Elle continue ses études auprès de Malcolm King et Susan McCulloch puis intègre le Studio de l’Opéra de Lyon avec lequel elle interprète Lady Capulet dans Roméo et Juliette de Blancher et Orphée d’Orphée et Eurydice de Gluck au Festival des Petites Nuits de Sceaux. Elle est finaliste du Concours International de Mâcon et du Concours International d’opéra baroque Pietro Antonio Cesti à Innsbruck. Elle se produit à l’Opéra national de Paris dans Tannhäuser (un jeune pâtre), L’Amour des trois oranges (Linette) et Werther (Kätchen), au Théâtre des Champs-Élysées dans L’Enfant et les sortilèges (l’Enfant), La Belle Hélène (Hélène) et Le Barbier de Séville (Rosina), à l’Opéra national de Lyon dans L’Enfant et les sortilèges, à l’Opéra Royal de Versailles dans Amadis de Gaule de Jean-Chrétien Bach (la Discorde, Second Coryphée), à l’Opéra Comique dans Cendrillon de Pauline Viardot (Armelinde) et Fantasio d’Offenbach (Flamel), à l’Opéra national de Bordeaux dans Pinocchio (le mauvais élève, la chanteuse du cabaret), au Theater an der Wien dans Otello de Rossini (Emilia). La saison dernière, elle a interprèté le rôle-titre de Cendrillon et le Garçon de cuisine de Rusalka au Festival de Glyndebourne, Didon (Didon et Enée de Purcell) à l’Opéra national de Lyon et à la Ruhr Triennale et elle a participé à la reprise de Fantasio à l’Opéra de Montpellier. Elle a récemment chanté Les Nuits d’été de Berlioz avec l’Orchestre de la Suisse Romande.