Aleksandra Kurzak
Soprano

Artiste de la saison 17/18
© Kasia-Paskuda

Née en Pologne, Aleksandra Kurzak fait ses débuts à l’âge de vingt‑et-un ans à l’Opéra de Wroclaw dans le rôle de Susanna des Noces de Figaro. De 2001 à 2007, elle fait partie de la troupe du Staatsoper de Hambourg, où elle chante la Reine de la nuit de La Flûte enchantée, Blonde de L’Enlèvement au sérail, Servilia de La Clémence de Titus, Marzelline de Fidelio, Nannetta de Falstaff, Ännchen de Der Freischütz, Gilda de Rigoletto, Adele de La Chauve‑souris, Gretel de Hänsel et Gretel, Musetta de La Bohème, Cleopatra de Giulio Cesare, Fiorilla du Turc en Italie, Marie de La Fille du régiment…
En 2004, elle fait ses débuts au Metropolitan Opera de New York dans le rôle d’Olympia des Contes d’Hoffmann et, l’année suivante, au Royal Opera House Covent Garden de Londres dans celui d’Aspasia de Mitridate, Re di Ponto.
Elle est depuis régulièrement invitée à Londres, où elle a interprété Norina de Don Pasquale, Adina de L’Élixir d’amour, Fiorilla, Rosina du Barbier de Séville, Susanna, le rôle-titre de Matilde di Shabran, Gilda et le rôle-titre de Lucia di Lammermoor et à New York (Blonde, Gilda, Gretel, Adina). En 2010, elle fait ses débuts à la Scala de Milan dans Rigoletto et y revient les saisons suivantes pour les rôles de Susanna et de la Comtesse du Comte Ory. Elle aborde le rôle-titre de Maria Stuarda au Théâtre des Champs‑Élysées en 2015 et fait ses débuts la même année à l’Opéra national de Paris dans L’Élixir d’amour.
En 2016, elle a ajouté à son répertoire les rôles de Nedda de Pagliacci (Zurich), Rachel de La Juive (Bayerische Staatsoper), Mimi de La Bohème (Staatsoper de Berlin) et Liu de Turandot (Royal Opera House, Londres). La saison dernière, elle a chanté Micaela à l’Opéra national de Paris. Elle apparaît sur les grandes scènes internationales (Parme, Palerme, Toulouse, Helsinki, San Francisco, Chicago, Los Angeles, Seattle, Vienne, Salzbourg, Valence, Madrid, Barcelone, Cardiff, Venise, Vérone…).

Projets :
Vitellia (La Clémence de Titus) à l’Opéra national de Paris, Nedda (Pagliacci) au Metropolitan Opera, Desdemone (Otello) et Liu (Turandot) au Staatsoper de Vienne, Desdémone au Staatsoper de Hambourg.

À retrouver dans

Biographie

Conservatoire de Wroclaw et de Hambourg

Distinctions

Lauréate des concours de Varsovie, Barcelone, Helsinki et Canton