Adolphe Adam Compositeur

Biographie

Fils d’un père pianiste et compositeur alsacien, professeur de piano au Conservatoire de Paris, Adolphe Charles Adam est né le 24 juillet 1803. Après avoir commencé à étudier la musique en cachette de son père, il entre au Conservatoire de Paris en 1817 et devient l’élève de François‑Adrien Boieldieu qui l’oriente rapidement vers l’opéra‑comique, genre alors en pleine mutation. En 1825, il est lauréat du second Prix de Rome. En 1834, il connaît son premier succès important, avec son opéra‑comique Le Chalet, considéré depuis comme le point de départ de l’opérette à la française, et qui influença Offenbach à ses débuts. Mais c’est surtout le succès d’opéras «bouffe» alertes et brillants qui lui assurent un certain renom comme Le Postillon de Longjumeau en 1836.

En 1840, il compose une Marche funèbre pour le retour des cendres de l’empereur Napoléon Ier et leur inhumation aux Invalides. De 1847 à 1848, il dirige à Paris son propre théâtre, l’Opéra‑National, expérience dont il sort ruiné. Il publie un grand nombre de critiques et enseigne la composition au Conservatoire, où Léo Delibes sera son élève. Après le succès de Giselle (1841), il compose encore plusieurs ballets : La Jolie fille de Gand pour Albert Decombe (1842), Le Diable à quatre (1845), Griseldis ou les cinq sens (1848) et Le Corsaire (1856) pour Joseph Mazilier, ainsi que La Filleule des fées pour Jules Perrot (1849).

Haut de Page