Présentation d’un pass sanitaire valide obligatoire

En savoir plus

Partenaires majeurs des 350 ans de l'opéra de paris

Partenaires majeurs des 350 ans
de l'opéra de paris

A suivre:

Abbé Perrin (Directeur de...

Roland Petit (1924-2011)

Directeurs, maîtres de ballets, metteurs en scène, chorégraphes, architectes… Octave s’est intéressé aux personnalités qui ont marqué l’histoire de l’Opéra qui continue, aujourd’hui encore, à attirer les grands noms de la musique et de la danse.
Roland Petit
Roland Petit © Icare / OnP
Né à Villemomble, Roland Petit entre à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris en 1933. Engagé dans le Corps de ballet en 1940, il gravit les échelons jusqu’au grade de Sujet. Il quitte la Maison en 1944 pour se consacrer à la chorégraphie et fonder, l’année suivante, les Ballets des Champs-Élysées, puis, en 1948, les Ballets de Paris. Ses créations, Les Forains, Le Rendez-vous puis Le Jeune Homme et la Mort, associent écrivains, décorateurs et compositeurs, affirmant d’emblée une conception théâtrale du ballet. En 1949, la création de Carmen à Londres avec Zizi Jeanmaire le projette sur la scène internationale. Hollywood l’invite à réaliser la chorégraphie de plusieurs films. En 1961, la revue Zizi connaît un immense succès à l’Alhambra avec Mon truc en plumes. Invité à l’Opéra national de Paris en 1965, il crée Adages et Variations et Notre-Dame de Paris. En 1970, Roland Petit accepte la Direction de la Danse à l’Opéra mais démissionne au bout de six mois. Il reprend, en 1972, la troupe de ballet municipale de Marseille qui deviendra, en 1981, le Ballet national de Marseille-Roland Petit et lui adjoindra, en 1992, son École de danse. À l’issue d’une direction de vingt-six ans, il quitte Marseille en 1998 et s’installe en Suisse. Roland Petit a créé et remonté de nombreuses œuvres pour le Ballet de l’Opéra et son École de danse : Notre-Dame de Paris (création, 1965), Shéhérazade (création, 1974), Le Loup et La Symphonie fantastique (création, 1975), Nana et La Nuit transfigurée (créations, 1976), Le Fantôme de l’Opéra (création, 1980) Carmen et Le Jeune Homme et la Mort (1990), Debussy pour sept danseurs (création, 1990), La Prisonnière (1991), Le Rendez-vous (1992), Les Forains (1993), Camera obscura (création), Passacaille (création) et Rythme de valses (créations, 1994), L’Arlésienne, Clavigo (créations, 1999), Proust ou les intermittences du cœur (2007). Roland Petit, dont l’Opéra national de Paris est indissociable de sa vie et de sa carrière, aura côtoyé les danseurs du Ballet sur plusieurs générations. En septembre 2010, il était présent une dernière fois au Palais Garnier à l’occasion du programme qui lui était consacré.
Voir plus

Mécènes des 350 ans de l'Opéra de Paris

  • Mécène de la création de Crystal Pite

  • Mécène du Battle Opéra

  • Mécène des Indes galantes

Avec le généreux concours de

  • Mécène de La Traviata

  • Mécène de la restauration de la loge de l'Empereur

  • Mécène principal du Ballet de l'Opéra national de Paris

  • Partenaire Mobilité IT et Expériences Utilisateurs

  • Mécène Services IT

  • Mécène de l'Académie de l'Opéra

Partenaires médias