FR EN

Naissance d’un Opéra

Retour en images sur la construction de l'Opéra Bastille

Découvrir

Habiller l'Opéra

Exposition événement du 25 mai au 3 novembre 2019 au Centre National du Costume de Scène de Moulins

En savoir plus

Un air d’Italie. L’Opéra de Paris de Louis XIV à la Révolution

Du 28 mai au 1er septembre 2019 au Palais Garnier

En savoir plus

Partenaires majeurs des 350 ans de l'opéra de paris

Partenaires majeurs des 350 ans
de l'opéra de paris

A suivre:

Mats Ek

John Neumeier, chorégraphe

Portrait

Directeurs, maîtres de ballets, metteurs en scène, chorégraphes, architectes… Octave s’est intéressé aux personnalités qui ont marqué l’histoire de l’Opéra qui continue, aujourd’hui encore, à attirer les grands noms de la musique et de la danse.
John Neumeier
John Neumeier © DR

Né à Milwaukee dans l’état du Wisconsin (États-Unis) en 1939, John Neumeier étudie la danse dans sa ville natale, puis à Copenhague et à la Royal Ballet School de Londres. Engagé en 1963 par John Cranko au Ballet de Stuttgart, il y crée ses premières chorégraphies avant d’être appelé en 1969 à la direction du Ballet de Francfort. Neumeier se livre à la relecture des grands ballets classiques mais se passionne également pour les récits et les personnages mythiques, parmi lesquels La Dame aux camélias (1978), qui entre au répertoire du Ballet de l’Opéra en 2006. La musique de Bach et Mozart tiennent une place essentielle dans sa recherche chorégraphique mais ses engagements les plus profonds restent sans doute l’exploration de l’œuvre de Gustav Mahler. En 1973, il est nommé directeur et chorégraphe principal du Ballet de Hambourg, dont il dirige également l’École de danse qu’il fonde en 1978. Les nombreuses activités du Ballet de Hambourg dont le festival « Les Journées du Ballet », s’achevant par le Gala Nijinski, sont devenues un rendez-vous international. En 1996, John Neumeier est nommé Intendant du Ballet de Hambourg. Chorégraphe invité dans le monde entier, il a créé et transmis des œuvres majeures au Ballet de l’Opéra et à l’École de danse : Vaslaw (1980), Le Songe d’une nuit d’été (1982), Magnificat (1987), Spring and Fall (1991 puis 2018 au répertoire de l’École de danse), Casse-Noisette (1993), Sylvia (création, 1997), Yondering (création École de danse, 1999), La Dame aux camélias (2006), Troisième Symphonie de Gustav Mahler (2009), Le Chant de la terre (2015). 

Voir plus

Mécènes des 350 ans de l'Opéra de Paris

  • Mécène de la création de Crystal Pite

  • Mécène du Battle Opéra

  • Mécène des Indes galantes

Avec le généreux concours de

  • Mécène de La Traviata

  • Mécène de la restauration des loges de l'Empereur et de l'Impératrice

  • Mécène principal du Ballet de l'Opéra national de Paris

  • Partenaire Mobilité IT et Expériences Utilisateurs

  • Mécène Services IT

  • Mécène de l'Académie de l'Opéra

Partenaires médias