FR EN

Naissance d’un Opéra

Retour en images sur la construction de l'Opéra Bastille

Découvrir

Habiller l'Opéra

Exposition événement du 25 mai au 3 novembre 2019 au Centre National du Costume de Scène de Moulins

En savoir plus

Un air d’Italie. L’Opéra de Paris de Louis XIV à la Révolution

Du 28 mai au 1er septembre 2019 au Palais Garnier

En savoir plus

Partenaires majeurs des 350 ans de l'opéra de paris

Partenaires majeurs des 350 ans
de l'opéra de paris

A suivre:

Le jour où Serge Lifar...

Jean Coralli (1779-1854)

Directeurs, maîtres de ballets, metteurs en scène, chorégraphes, architectes… Octave s’est intéressé aux personnalités qui ont marqué l’histoire de l’Opéra qui continue, aujourd’hui encore, à attirer les grands noms de la musique et de la danse.

Issu d’une famille bolonaise, Jean Coralli se forme à l’École de danse de l’Opéra et fait, dès 1800, ses débuts de danseur et de chorégraphe à Vienne. Engagé de 1802 à 1815 à l’Opéra de Paris comme danseur de caractère, il crée ensuite plusieurs ballets à Milan, Lisbonne et Marseille, avant d’être nommé, en 1825n maître de ballet au Théâtre de la Porte Saint-Martin, où il collabore à des vaudevilles et pièces à la mode et accompagne les débuts de Joseph Mazilier et Jules Perrot. Il participe en 1828 à l’un des événements fondateurs du romantisme : la mise en scène de la premiere version théâtrale du Faust de Goethe, traduit par le poète Gérard de Nerval et interprété par le comédien Frédéric Lemaître. En 1831, il est appelé à l’Opéra par son nouveau directeur, le docteur Véron, qui souhaite introduire les nouveautés du spectacle chorégraphique sur la scène royale. Homme de théâtre complet, attaché à intégrer danse et pantomime dans une même action, il règle de nombreux divertissements d’opéra et renouvelle le ballet avec des œuvres romantiques, dans lesquelles il met en valeur Fanny Elssler (Le Diable boiteux, 1836) et Carlotta Grisi (La Péri, 1843). Coralli est célèbre pour sa chorégraphie des groupes de Giselle (1841). Il quitte l’Opéra peu après la Révolution de 1848.

Voir plus

Mécènes des 350 ans de l'Opéra de Paris

  • Mécène de la création de Crystal Pite

  • Mécène du Battle Opéra

  • Mécène des Indes galantes

Avec le généreux concours de

  • Mécène de La Traviata

  • Mécène de la restauration de la loge de l'Empereur

  • Mécène principal du Ballet de l'Opéra national de Paris

  • Partenaire Mobilité IT et Expériences Utilisateurs

  • Mécène Services IT

  • Mécène de l'Académie de l'Opéra

Partenaires médias