FR EN

Naissance d’un Opéra

Retour en images sur la construction de l'Opéra Bastille

Découvrir

Habiller l'Opéra

Exposition événement du 25 mai au 3 novembre 2019 au Centre National du Costume de Scène de Moulins

En savoir plus

Un air d’Italie. L’Opéra de Paris de Louis XIV à la Révolution

Du 28 mai au 1er septembre 2019 au Palais Garnier

En savoir plus

Partenaires majeurs des 350 ans de l'opéra de paris

Partenaires majeurs des 350 ans
de l'opéra de paris

A suivre:

22 mai 1964 

Claude Bessy, Danseuse Étoile et Directrice de l’École de danse

Portrait

Directeurs, maîtres de ballets, metteurs en scène, chorégraphes, architectes… Octave s’est intéressé aux personnalités qui ont marqué l’histoire de l’Opéra qui continue, aujourd’hui encore, à attirer les grands noms de la musique et de la danse.
© Alain Denize
Née en 1932, entrée à l’École de danse de l’Opéra de Paris à l’âge de 9 ans, elle intègre quatre ans plus tard le Corps de Ballet de l’Opéra. « Grand sujet » en 1949, « Première Danseuse » en 1952, elle est nommée Danseuse Étoile en mai 1957. George Balanchine lui donne ses premiers rôles de soliste avec Le Palais de cristal en 1947 puis Sérénade. Serge Lifar la distribue dans Septuor et Blanche Neige (1950). Elle crée le rôle de l’Océanide dans Les Noces fantastiques (Lifar, 1954) et de Vénus dans La Belle Hélène (Cranko, 1955). Invitée aux Etats-Unis par l’American Ballet Theatre, elle flirte avec Hollywood, tournant dans la comédie musicale L’invitation à la danse (1956) aux côtés de Gene Kelly qui vient ensuite régler à Paris son Pas de Dieux en 1960 : le jazz entre à l’Opéra. Victime d'un accident de voiture en août 1967, elle reparaît en scène, quelques mois plus tard, dans Daphnis et Chloé : le public, debout, lui fait une ovation. En 1970, elle programme Maurice Béjart au Palais des Sports et y interprète le rôle principal de Boléro. En 1973, elle prend ses fonctions de Directrice de l’École de danse de l’Opéra. Elle apporte de profonds changements dans l’enseignement, y crée les Démonstrations, met en place un spectacle annuel et emmène les élèves en tournée. À la tête de l’École jusqu’en 2004, elle inaugure le nouveau bâtiment de Nanterre en 1987, conçu par l’architecte Christian de Portzamparc. Chorégraphe, Claude Bessy a réglé Studio 60, Les Fourmis, Play Bach (1966), et a conçu pour les élèves de l’École Concerto en ré (1977), Mouvements (1980) et une version de La Fille mal gardée (1985).
Voir plus

Mécènes des 350 ans de l'Opéra de Paris

  • Mécène de la création de Crystal Pite

  • Mécène du Battle Opéra

  • Mécène des Indes galantes

Avec le généreux concours de

  • Mécène de La Traviata

  • Mécène de la restauration des loges de l'Empereur et de l'Impératrice

  • Mécène principal du Ballet de l'Opéra national de Paris

  • Partenaire Mobilité IT et Expériences Utilisateurs

  • Mécène Services IT

  • Mécène de l'Académie de l'Opéra

Partenaires médias