Colloque - L’éducation artistique et culturelle :Liberté, égalité, fraternité ?

Du 29 au 30 janvier 2019 à l'Amphithéâtre Bastille

Voir

Conférences au Collège de France

Du 14 mars au 10 avril 2019

En savoir plus

Exposition Habiller l'Opéra - Costumes et ateliers

Du 25 mai au 03 novembre 2019 au Centre National du Costume de Scène de Moulins

En savoir plus

Entre France et Italie - L'Opéra de Paris de Louis XIV à la Révolution

Du 28 mai au 1er septembre 2019 au Palais Garnier

En savoir plus

Partenaires majeurs des 350 ans de l'opéra de paris

Partenaires majeurs des 350 ans
de l'opéra de paris

A suivre:

20 janvier 1986

Charles Garnier, architecte

Portrait

— Par Octave

Directeurs, maîtres de ballets, metteurs en scène, chorégraphes, architectes… Octave s’est intéressé aux personnalités qui ont marqué l’histoire de l’Opéra qui continue, aujourd’hui encore, à attirer les grands noms de la musique et de la danse.

© Lemmage
Né à Paris en 1825 dans une famille de forgerons, Charles Garnier commence ses études de dessin à l’âge de 13 ans. Il entre à l’École des Beaux‑Arts à 17 ans et travaille comme dessinateur dans l’atelier de Viollet‑le‑Duc. Premier grand prix de Rome d’architecture en 1848, il effectue un séjour de cinq ans en Italie, à la Villa Médicis. De retour en France, Charles Garnier occupe quelques emplois à la Ville de Paris pour les Ve et VIe arrondissements. Il n’a que peu de réalisations à son actif lorsqu’il remporte le concours du nouvel Opéra en 1861. Charles Garnier travaille quatorze ans sans relâche à cet immense chantier, auquel il associe ses amis artistes, majoritairement rencontrés aux Beaux-Arts et à la Villa Médicis. Il effectue ensuite les salles de jeu et de concert du Casino de Monte‑Carlo (1881), le Cercle de la Librairie (1879), le Casino de Vittel (1885), l’Observatoire de Nice (1888). Ses dernières œuvres, en collaboration avec Gustave Eiffel, sont l’atelier et le magasin de décors de l’Opéra, édifiés boulevard Berthier. On compte parmi ses publications A travers les arts, causeries et mélanges (1869), Le Théâtre (1871) et Le Nouvel Opéra (1875). Charles Garnier a été élu membre de l’Académie des Beaux-Arts en 1874 et nommé Grand-Officier de la Légion d’honneur.    
Voir plus

Mécène des 350 ans

  • Mécène de la création de Crystal Pite

  • Mécène du Battle Opéra

  • Mécène des Indes galantes

Avec le généreux concours de

  • Mécène de La Traviata

  • Mécène de la restauration des loges de l'Empereur et de l'Impératrice

  • Mécène principal du Ballet de l'Opéra national de Paris

  • Mécène de l'Académie de l'Opéra

Partenaires médias