Etoile

Stéphane Bullion

1994 entre à l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris.
1997 est engagé à 17 ans dans le Corps de Ballet.
2001 Coryphée
2002 Sujet
2007 Premier Danseur
2010 À l'issue de la représentation de La Bayadère (Rudolf Noureev), mercredi 2 juin 2010, il est nommé Étoile

Chronologie

1994 : entre à l’Ecole de Danse.

1997 : est engagé à 17 ans dans le Corps de ballet.

2001 : « Coryphée ».

Interprète Le Faune de L’Après-midi d’un Faune (Nijinski) ainsi que Pâris de Roméo et Juliette (Noureev).

2003 : « Sujet ».

Est distribué dans Emeraudes / Joyaux, Troisième thème / Les Quatre Tempéraments (Balanchine), L’Homme en noir dans La Petite danseuse de Degas (Bart), L’Oiseau Phenix dans L’Oiseau de Feu, Le Chef des truands dans Le Mandarin merveilleux (Béjart), Hindley dans Wuthering Heights (Belarbi), Iñigo dans Paquita (Lacotte d’après Mazilier et Petipa), Le Marchand dans Les Mirages (Lifar), pas de cinq des Pierres précieuses dans La Belle au bois dormant, Tybalt et Benvolio dans Roméo et Juliette, Rothbart dans Le Lac des cygnes et Espada dans Don Quichotte (Noureev), le rôle-titre d’Ivan le Terrible (Grigorovitch), Morel dans Proust ou les intermittences du cœur (Petit), Jason dans Le Songe de Médée (Preljocaj), Glass Pieces (Robbins).

2008 : « Premier danseur ».

Danse Albrecht dans Giselle (d’après Coralli et Perrot), White Darkness (Duato), Le Maure dans Pétrouchka (Fokine), Lucien dans Paquita (Lacotte d’après Mazilier et Petipa), le rôle-titre de Caligula (Le Riche), Suite en blanc (Lifar), Armand dans La Dame aux camélias (Neumeier), Jean de Brienne et Abderam dans Raymonda, Solor dans La Bayadère (Noureev), Frédéri dans L’Arlésienne (Petit), rôle-titre de Siddharta (Preljocaj) et In The Night (Robbins).

A l’issue de la représentation de La Bayadère (Noureev), le 2 juin 2010, est nommé « Étoile ».

Il a depuis ajouté à son répertoire : Orphée dans Orphée et Eurydice (Bausch), Appartement (Ek), Lescaut dans L’Histoire de Manon (MacMillan), Baptiste dans Les Enfants du paradis (Martinez), Le Prince Siegfried dans Le Lac des cygnes, L’Acteur-vedette dans Cendrillon (Noureev), Le Loup, Le Jeune homme et la mort, Don José dans Carmen (Petit), Afternoon of a Faun (Robbins).

Créations à l’Opéra

AndréAuria (Lock, 2002), MC 14/22 (Preljocaj, 2004), Proust ou les intermittences du cœur – rôle de Morel (Petit, 2007), La Maison de Bernarda – rôle de l’Homme (Ek, 2008), Troisième Symphonie de Gustav Mahler (Neumeier, 2009), Répliques (Paul, 2009), Siddharta – rôle d’Ananda (Preljocaj, 2010), Kaguyahime – rôle du Mikado (Kylián, 2010), Eros / Psyché (Ratmansky, 2011).

Prix

2003 : Prix AROP

Chevalier des Arts et des Lettres.

Etoile

Mathieu Ganio

De 1992 à 1999 formation à l’Ecole nationale supérieure de danse de Marseille.
1999 entre à l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris.
2001 est engagé à 17 ans dans le Corps de Ballet.
2002 Coryphée
2003 Sujet
2004 A l’issue de la représentation de Don Quichotte (Rudolf Noureev), le 20 mai 2004, il est nommé Etoile.

Chronologie

1992 à 1999 : formation à l’École Nationale Supérieure de danse de Marseille où Roland Petit le distribue dans sa version de Casse-Noisette que le chorégraphe présente à l’Opéra de Marseille.

1999 : entre à l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris (directement en seconde division) et danse ses premiers rôles de solistes lors des spectacles annuels : Yondering de John Neumeier (2000) et Frantz dans la Coppélia remontée par Pierre Lacotte (2001).

2001: est engagé à 17 ans dans le Corps de ballet.

2003: «Coryphée».

Iouri Grigorovitch le choisit pour interpréter le rôle de Kourbski dans Ivan le Terrible sur la scène de l’Opéra Bastille.

2004: Sujet.

À l’issue de la représentation de Don Quichotte (Rudolf Noureev), le 20 mai 2004, est nommé «Étoile».

Il a depuis ajouté à son répertoire :Colas dans La Fille mal gardée (Ashton), Émeraudes, Diamants / Joyaux, Les Quatre Tempéraments, Symphonie en ut, Apollon, Agon (Balanchine), Le Maître de ballet dans La Petite danseuse de Degas (P. Bart), L’Oiseau de feu, Serait-ce la mort ? (Béjart), Albrecht dans Giselle (d’après Coralli et Perrot), rôle-titre d’Onéguine (Cranko), Artifact Suite (Forsythe), James dans La Sylphide(Lacotte, d’après Taglioni), Lucien d’Hervilly dans Paquita (Lacotte d’après Mazilier et Petipa), Etudes (Lander), le rôle-titre de Caligula (Le Riche), Suite en blanc (Lifar), Des Grieux dans L’Histoire de Manon (MacMillan), Amoveo (Millepied), Armand dans La Dame aux camélias, Troisième Symphonie de Gustav Mahler (Neumeier), le Prince Désiré dans La Belle au bois dormant, le Prince Siegfried dans Le Lac des cygnes, l’Acteur-vedette dans Cendrillon, Drosselmeyer / le Prince dans Casse-Noisette, Roméo dans Roméo et Juliette (Noureev), Eros dans Psyché (Ratmansky), Dances at a Gathering (Robbins).

Créations à l’Opéra

Approximate Sonata (Forsythe, 2006), Proust ou les intermittences du cœur – rôle de Saint-Loup(Petit, 2007), Genus (McGregor, 2007), Les Enfants du paradis – rôle de Baptiste (Martinez, 2008).

Prix

Benois de la Danse (2005).

Etoile

Mathias Heymann

2001 entre à l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris
2004 est engagé dans le Corps de Ballet
2005 Coryphée
2006 Sujet
2007 Premier Danseur
2009 A l'issue de la première représentation de Onéguine de John Cranko, le 16 avril 2009, il est nommé Étoile.

Chronologie

2001 : entre à l’Ecole de danse.

2004 : est engagé à 17 ans dans le Corps de ballet.

2006 : « Coryphée ».

Interprète le pas de deux de L’Oiseau bleu extrait de La Belle au bois dormant (Noureev) lors des « Soirées Jeunes danseurs ».

2007 : « Sujet ». Est distribué dans le pas de deux des paysans dans Giselle (d’après Coralli et Perrot), ainsi que dans les rôles de Basilio dans Don Quichotte, L’Automne dans Cendrillon (Noureev), Le Danseur à la flûte et Colas dans La Fille mal gardée (Ashton), le pas de trois et Lucien d’Hervilly dans Paquita (Lacotte d’après Mazilier et Petipa).

2008 : « Premier danseur ». Il danse Mélancolique dans Les Quatre Tempéraments, Symphonie en ut (Balanchine), Suite en blanc (Lifar), Baptiste dans Les Enfants du paradis (Martinez), Albrecht dans Giselle (d’après Coralli et Perrot), Des Grieux dans La Dame aux camélias, Troisième Symphonie de Gustav Mahler (Neumeier).

A l’issue de la première représentation d’Onéguine (Cranko), où il interprète le rôle de Lenski, le 16 avril 2009, est nommé « Étoile ».

Il a depuis ajouté à son répertoire : Rubis / Joyaux (Balanchine), Frantz dans Coppélia (P. Bart), L’Oiseau de feu (Béjart), Le Spectre de la rose (Fokine), Incitatus dans Caligula (Le Riche), Drosselmeyer / Le Prince dans Casse-Noisette, le Professeur de danse dans Cendrillon, Solor et L’Idole dorée dans La Bayadère, Le Prince Siegfried dans Le Lac des cygnes, Mercutio dans Roméo et Juliette et Manfred, variation du quatrième tableau (Noureev), In The Night (Robbins).

Créations à l’Opéra

Genus (McGregor, 2007), Onéguine – rôle de Lenski (Cranko, 2009), Kaguyahime (Kylián, 2010), L’Anatomie de la sensation (McGregor, 2011), La Source – rôle de Zaël (J.-G. Bart, 2011).

Prix

2006 : Prix Carpeaux et Prix du public de l’AROP.
2012 : Benois de la danse (Moscou).

Etoile

Josua Hoffalt

1998 entre à l'école de Danse de l'Opéra de Paris
2002 est engagée à 18 ans dans le Corps de Ballet
2003 Coryphée
2004 Sujet
2009 Premier Danseur
2012 À l'issue de la représentation de La Bayadère de Rudolf Noureev, le 7 mars 2012, il est nommé Etoile.

Chronologie

1998 : entre à l’Ecole de danse.

2002 : est engagé à 18 ans dans le Corps de ballet.

2004 : « Coryphée ».

2005 : « Sujet ». Il est alors distribué dans les rôles de soliste : Colas dans La Fille mal gardée (Ashton), le pas de deux des Ecossais de La Sylphide (Lacotte d’après Taglioni), Thème varié dans Suite en blanc (Lifar), Frédérick Lemaître dans Les Enfants du paradis (Martinez), Gaston Rieux dans La Dame aux camélias, La Troisième Symphonie de Gustav Mahler (Neumeier), le pas de cinq des Pierres précieuses de La Belle au bois dormant, Pâris dans Roméo et Juliette, laCzardas du Lac des cygnes, Drosselmeyer / Le Prince, la Danse arabe et la Danse chinoise dans Casse-Noisette, Béranger et la Danse espagnole dans Raymonda (Noureev), Morel et le pas de deux en blanc / Proust ou les intermittences du cœur (Petit).

2010 : « Premier danseur ».

Djémil dans La Source (J.-G. Bart), O zlozony / O composite (Brown),Hilarion dans Giselle (d’après Coralli et Perrot), Lenski dans Onéguine (Cranko), Lucien d’hervilly dans Paquita (Lacotte d’après Mazilier et Petipa), Hippolythe dans Phèdre (Lifar), Le Spectre de la rose (Fokine), Roméo dans Roméo et Juliette, L’Acteur-vedettedans Cendrillon (Noureev), Le Jeune homme dans Le Loup (Petit),

A l’issue de la représentation de La Bayadère (Noureev), où il interprète pour la première fois le rôle de Solor, le 7 mars 2012, est nommé « Étoile ».

Il a depuis ajouté à son répertoire : Albrecht dans Giselle (d’après Coralli et Perrot), Lescaut dans L’Histoire de Manon (MacMillan), Dances at a Gathering (Robbins).

Créations à l’Opéra

Répliques (Paul, 2009), Kaguyahime (Kylián, 2010), L’Anatomie de la sensation (McGregor, 2011),

Prix

2004 : Médaille d’argent au Concours international de danse de Varna. Prix Carpeaux.
2009 : Prix du public / AROP.

Etoile

Nicolas Le Riche

1982 entre à l’Ecole de Danse.
1988 est engagé à 16 ans dans le Corps de Ballet.
1989 Coryphée
1990 Sujet.
1991 Premier Danseur
1993 A Nîmes, le 27 juillet 1993, à l’issue de la Giselleclassique, il est nommé Etoile.

Chronologie

1982: entre à l’Ecole de danse.

1988: est engagé à 16 ans dans le Corps de ballet.

1989: «Coryphée»

1990: «Sujet». Danse Sinfonietta (Kylián), le pas de six de Napoli (Bournonville).

1991: est distribué dans Suite en blanc (Lifar), Le Songe d’une nuit d’été (Neumeier) - rôle deDemetrius, le Divertissement de Paquita (d’après Petipa), le pas de deux des paysansde Giselle (d’après Coralli et Perrot), Tchaikovski-pas de deux (Balanchine).

Promu «Premier danseur».

Rudolf Noureev le choisit pour être Mercutio et Roméo dans son Roméo et Juliette.

1992: In The Night (Robbins), Le Train Bleu (Nijinska), Vaslaw (Neumeier), Etudes (Lander), L’Esclave dans La Bayadère(Noureev).

Roland Petit lui donne Le Jeune homme et la Mort et Les Forains. Il est Albrecht dans la Gisellede Mats Ek et Solor dans La Bayadère de Noureev.

À Nîmes le 27 juillet 1993, à l’issue de Giselle (d’après Coralli et Perrot), où il danse pour la première fois le rôle d’Albrecht, est nommé «Etoile».

Il a depuis ajouté à son répertoire : Le Palais de cristal, Les Quatre tempéraments, Apollon musagète, Le Fils prodigue, Diamants / Joyaux (Balanchine), L’Oiseau de feu, Boléro, Serait-ce la mort ?, Le Sacre du printemps (Béjart), Le Lac des cygnes (versions Bourmeister et Noureev), le rôle-titre d’Onéguine (Cranko), Le Spectre de la rose, Pétrouchka (Fokine), In the Middle Somewhat Elevated, Woundwork 1 (Forsythe), Ivan le Terrible (Grigorovitch), Doux mensonges (Kylián), La Sylphide(Lacotte d’après Taglioni), Les Mirages, Thésée dans Phèdre (Lifar), Le Chant de la Terre, L’Histoire de Manon (MacMillan), Casse-Noisette, Magnificat, Vaslaw, Aminta dans Sylvia (Neumeier), Till Eulenspiegel (Nijinski), Casse-Noisette, La Belle au bois dormant, Don Quichotte, Cendrillon, Abderam dans Raymonda (Noureev), Quasimodo dans Notre-Dame de Paris, L’Arlésienne, Don José dans Carmen, Le Jeune homme dans Le Rendez-vous (Petit), En Sol, Dances at a Gathering, A Suite of Dances, Other Dances, Afternoon of a Faun (Robbins), Jardin aux lilas, Dark Elegies (Tudor).

Est également chorégraphe.

Créations à l’Opéra

Attentat poétique (Larrieu, 1992), La Bayadère – rôle de L’Esclave(Noureev, 1992), Giselle (Ek, 1993), Camera Obscura (Petit, 1995),Voilà, c’est ça (Ullate, 1995),Allegro brillante, (Balanchine, 1996), The Four Seasons– L’Automne(Robbins, 1996), IXe Symphonie(Béjart, 1996), Ancient Airs and Dances(Tanner, 1997), Sylvia – rôle d’Orion(Neumeier,1997), Casanova (Preljocaj,1998), Pas./parts (Forsythe,1999), Doux mensonges (Kylián,1999), Clavigo (Petit, 1999),Emeraudes /Joyaux(Balanchine, 2000),Appartement (Ek, 2000),The Cage (Robbins, 2001), WutheringHeights – rôle d’Heathcliff(Belarbi, 2002),O zlozony/O composite(Brown, 2004), Amoveo(Millepied, 2006), L’Allegro, il Penseroso ed il Moderato (Orlin, 2007), La Fille mal gardée (Ashton, 2007), A Sort of (Ek, 2008), Troisième Symphonie de Gustav Mahler (Neumeier, 2009), Siddharta – rôle titre (Preljocaj, 2010).

Prix

1991 : Prix du Cercle Carpeaux.
1993 : Prix du public/AROP.
1995 : Benois de la Danse (Moscou)
2004 : Nijinski Award (Monte-Carlo)

Chevalier des Arts et Lettres et de l’Ordre national du Mérite.

 

< >