Christian Leiber / ONP
LES ARTISTES

L'Orchestre

Présentation

Une formation d'élite, dirigée par les plus grands chefs.
Des solistes toujours engagés dans la vie quotidienne de l'Opéra National de Paris,
dans la vie de l'enseignement au plus haut niveau, dans la vie musicale française et internationale.

Effectif

Fort à présent de 174 musiciens parmi les meilleurs au monde, de plus en plus jeune, largement ouvert au recrutement international, l'Orchestre assume presque la totalité des productions
des deux théâtres de l'Opéra de Paris, Garnier et Bastille, soit près de 280 représentations par saison.

Musiciens et enseignants

Virtuoses, compositeurs ou pédagogues, ces musiciens ont exigé les meilleurs instruments, formé leurs propres successeurs, stimulé l'imagination des compositeurs.
La constante qualité de l'Orchestre de l'Opéra national de Paris s'explique peut-être par son implication dans l'enseignement. Ainsi de nombreux musiciens de la génération précédente, professeurs au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (Pierre Thibaud, Pierre Pierlot, Maurice Allard, Guy Deplus, Pierre Doukan) ont eu en charge la formation des musiciens d'aujourd'hui (qui y sont eux-mêmes maintenant professeurs).

Jamais soumis à une clause d'exclusivité, les musiciens de l'Opéra ont participé activement à l'apparition d'ensembles de musique de chambre,à la formation des grands orchestres symphoniques parisiens, au développement de la radiodiffusion puis du disque.
Leurs multiples compétences ont fait d'eux les principaux acteurs de la vie musicale française depuis l'âge classique. Par leur amour du théâtre et leur fidélitéà l'Orchestre, ils sont aujourd'hui les garants du rayonnement de l'Opéra de Paris.

Recrutement

Le recrutement se fait par voie de concours au fur et à mesure des vacances de pupitres.

Historique

1672-1687 Lully signe toutes les œuvres exécutées à l'Opéra. 1 création et 1 à 2 reprises par saison.
XVIIIème siècle
: 2 à 8 créations et une dizaine d'ouvrages différents par saison. Les œuvres n'étant pas protégées, les reprises s'accompagnent de remaniements.
1752 première compagnie étrangère invitée avec son répertoire : les Bouffons.
1774 premier ouvrage étranger présenté en version française : Orphée et Eurydice de Gluck.
1793-1815
abandon du répertoire antérieurà Gluck. Les créations sont principalement des œuvres de circonstance.
XIXème siècle commandes d'œuvres à de nombreux compositeurs étrangers de renom. L'Etat réglemente le rythme de création et exerce sa censure. 1 à 7 créations et une trentaine d'ouvrages par saison.
1870 transfert du fonds musical dans le Nouvel Opéra de Garnier, le premierà comporter une bibliothèque.
XXème siècle ouverture aux répertoires étrangers, invitation de troupes et d'artistes étrangers. Redécouverte du répertoire baroque, mais adaptéà l'orchestre moderne. De plus en plus de productions en langue originale.
1987 l'Orchestre interprète Jules César de Haendel, pour la première fois sur instruments d'époque, sous la direction de Jean-Claude Malgoire.
Depuis 1997 l'Orchestre exécute par saison une trentaine d'ouvrages et 1 à 2 créations, commandes de l'Opéra.