Expositions

IV. Un répertoire vivant (depuis 1990)

© Icare / OnP

Le maintien d’un équilibre entre préservation du socle classique et ouverture à la création est le credo de la politique menée depuis les années 1990 par les directeurs de la danse successifs : Patrick Dupond (1990-1995), Brigitte Lefèvre (1995-2014) et Benjamin Millepied. Avec la dissolution du G.R.C.O.P. en 1989, toutes les commandes se font désormais pour les danseurs du Ballet. L’ouverture de l’Opéra Bastille cette même année donne par ailleurs un nouvel écrin aux œuvres lyriques, permettant au Palais Garnier de proposer une programmation essentiellement chorégraphique. La variété et le nombre de ballets offerts au public augmente avec la permanence des soirées mixtes et le nombre croissant d’invitations faites aux compagnies étrangères, notamment américaines.

Entre 1990 et 2016, le répertoire néoclassique du Ballet de l’Opéra s’est ainsi consolidé en présentant, saison après saison, des reprises ou de nouvelles pièces de George Balanchine et de Jerome Robbins, parfois parées de nouveaux atours tels Joyaux ou Le Palais de cristal dont les décors et costumes ont été nouvellement confiés à Christian Lacroix. Il s’est également enrichi de créations et d’entrées au répertoire de chorégraphes américains reconnus sur la scène internationale mais jusqu’alors absents ou peu représentés à l’Opéra. Parmi eux Martha Graham, Agnes de Mille ou encore Trisha Brown et William Forsythe qui vont entretenir, au cours de la deuxième moitié de cette période, un intense et fructueux dialogue avec le Ballet de l’Opéra.


Galerie


Les chorégraphes majeurs

William Forsythe (1949)

Né à New York en 1949, William Forsythe commence la danse classique et le jazz en Floride avant de rejoindre le Joffrey Ballet puis le Ballet de Stuttgart, en 1973. En 1976, il y présente sa première création et conçoit par la suite une vingtaine de pièces pour la compagnie,...
En savoir plus

Trisha Brown (1936)

Née en 1936 à Aberdeen dans l’État de Washington, Trisha Brown étudie la danse classique puis se forme au Mills College en Californie aux techniques de Martha Graham, José Limón et à la composition. 
En savoir plus

Agnes de Mille (1905-1993)

Née en 1905 sur l’île de Manhattan à New York, Agnes de Mille grandit au sein d’une famille influente du monde de l’édition, du théâtre et du cinéma : son père, William Churchill de Mille, dramaturge, travaille auprès de son frère à Hollywood, le réalisateur et producteur Cecil B. de Mille.
En savoir plus

Douglas Dunn (1942)

Né à Palo Alto en Californie en 1942, Douglas Dunn étudie l’histoire de l’art à l’Université de Princeton puis choisit la danse qu’il étudie auprès de Maggie Black, puis aux stages d’été de Martha Graham au Jacob’s Pillow Festival (1962).
En savoir plus

Carolyn Carlson

Née en 1943 à Oakland en Californie, de parents d’origine finlandaise, Carolyn Carlson étudie la danse classique au San Francisco Ballet ainsi que la philosophie et le théâtre à l’Université de l’Utah. Engagée en 1965 au Nikolaïs Dance Theatre,...
En savoir plus

Justin Peck (1987)

Né en 1987 à Washington, Justin Peck grandit à San Diego où il commence par étu- dier les claquettes. C’est en voyant à l’âge de treize ans l’American Ballet Theatre se produire dans Giselle...
En savoir plus

Martha Graham (1894-1991)

Née en 1894 à Pittsburg en Pennsylvanie, Martha Graham se forme au théâtre et à la danse à l’Université de Cumnock d’où elle sort diplômée en 1916 pour ensuite gagner Los Angeles et rejoindre l’école puis la compagnie de Ruth Saint-Denis et Ted Shawn.     
En savoir plus

Mark Morris (1956)

Né à Seattle en 1956, Mark Morris se forme d’abord au flamenco et à la danse traditionnelle des Balkans, dans sa ville natale, puis emménage à New York en 1976. Il est soliste pour les compagnies de Lar Lubovitch, Twyla Tharp, Hannah Kahn et Laura Dean.
En savoir plus

George Balanchine (1904- 1983)

Né en 1904 à Saint-Pétersbourg d’un père compositeur, d’origine géorgienne, Georgi Balanchivadzé suit la formation de l’École de Danse du Théâtre Mariinsky, où il entre à l’âge de neuf ans, avant d’être admis dans le Corps de ballet de la com- pagnie en 1921.     
En savoir plus

Jerome Robbins (1918-1998)

Né en 1918 à New York, dans une famille juive émigrée de Russie, Jerome Rabinowitz étudie la danse classique et la modern dance, apprend le piano et le violon et suit des cours de théâtre.     
En savoir plus
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Google+