Expositions

Chorégraphes américains à l'Opéra de Paris

Du 16 juin au 25 septembre 2016 au Palais Garnier

Véritable phénomène dans l’histoire de l’art chorégraphique, la danse américaine est perçue comme « un art du changement ». Elle se forme d’une manière extrêmement rapide au début du xxe siècle et affirme sa force créative dès le milieu du siècle, tout en se faisant immédiatement connaître à travers le monde. Caractérisée par une grande diversité, la danse américaine ne peut se limiter à une définition stylistique ou géographique.

Terre d’accueil et de métissage, les États-Unis ont drainé de nombreux artistes étrangers, au premier rang desquels George Balanchine, russe et non moins fondateur du ballet classique moderne américain. Si les chorégraphes américains montrent des parcours complexes, façonnés par leurs propres choix artistiques mais aussi par les bouleversements historiques du xxe siècle, ils incarnent cependant, vu d’Europe, un idéal de modernité et de libération du corps, exprimé à travers des éléments caractéristiques du Nouveau Monde – entre autres la modern dance, le jazz ou encore la comédie musicale.

L’Opéra de Paris, au gré de son évolution structurelle et artistique, ne pouvait ignorer ces chorégraphes et les a régulièrement invités depuis 1947, date de la création du Palais de cristal par George Balanchine. Au long d’un parcours chronologique et thématique, l’exposition proposée par l’Opéra national de Paris et la Bibliothèque nationale de France dresse un panorama de près de soixante-dix ans d’échanges et de créations. Mettant en avant les figures emblématiques de la danse américaine qui ont marqué le Ballet de l’Opéra, l’exposition tente de définir leurs apports stylistiques et esthétiques grâce à des pièces issues principalement des collections des deux institutions.

Commissaires

  • Benoît Cailmail
  • Guillaume Ladrange
  • Jérôme Maurel,
  • Inès Piovesan

Scénographie

  • Olivia Berthon et Julia Kravtsova
Découvrez l’exposition en famille grâce au livret-jeu
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Google+