FR EN
Saison passée ? (prévoir header particulier si oui) : Non

À celle qui entend tout

Studio Bastille - le 24 avril 2020 à 19h00

Voir les séances S’abonner Réserver Poser une option Ce spectacle n’est pas disponible en abonnement

À celle qui entend tout

Concert et Récital - Production de l'Académie Igor Stravinsky

Voir les séances S’abonner Réserver Poser une option Ce spectacle n’est pas disponible en abonnement

Offres personnelles sur ce spectacle

Studio Bastille - le 24 avril 2020 à 19h00

1h00 sans entracte

À propos

En quelques mots :

À l’occasion du quarantième anniversaire de la disparition de Nadia Boulanger, l’Opéra national de Paris rend hommage à cette grande pédagogue du XXe siècle : une soirée lui sera consacrée vendredi 24 avril 2020 à 19h au Studio Bastille. Au programme, un récital de quelques-unes de ses œuvres interprétées par des artistes de l’Académie suivi par la projection du documentaire Mademoiselle, réalisé par Bruno Monsaingeon en 1977 en présence du réalisateur

Nadia Boulanger (1887-1979)

Héritière d’une lignée de musiciens, Nadia Boulanger étudie le piano, la composition et l’harmonie avec Gabriel Fauré, au Conservatoire de Paris où elle est admise à l’âge de seize ans. Fauré note à propos de son élève : « Bien douée, assidue et laborieuse (juin 1904), « remarquable élève ». Elle entame une carrière de pianiste, d’organiste (à 16 ans, elle devient organiste suppléante de Gabriel Fauré à l’Eglise de la Madeleine) et de compositrice (elle obtient le second Grand Prix de Rome en composition en 1908) avant de se tourner exclusivement vers l’enseignement et la direction d’orchestre. C’est en 1912, qu’elle apparaît en tant que chef d’orchestre, dirigeant ses propres œuvres ; elle sera l’une des premières femmes chef d’orchestre à diriger des orchestres symphoniques en France et aux Etats-Unis.

Son exceptionnelle carrière de professeur commence après le décès de sa sœur, Lili, en 1918 ; elle y consacrera 75 ans de sa vie. Sa capacité d’analyse, sa mémoire auditive, son regard critique et sa rigueur susciteront l’adhésion de milliers d’élèves.

A partir de 1921, elle enseigne au Conservatoire Américain de Fontainebleau qu’elle dirigera en 1948. Elle devient ensuite l’assistante de Paul Dukas dans la classe de composition à l’Ecole Normale de Musique et au Conservatoire de Paris où elle lui succédera jusqu’en 1939.

Pendant la seconde guerre mondiale, elle réside aux Etats-Unis où elle dirigera les orchestres de Boston, Philadelphie et New-York ; elle y créé, en 1939, une fondation à la mémoire de sa sœur Lili, destinée à aider financièrement les musiciens puis, plus tard, en France, ce qui deviendra le Centre International Nadia et Lili Boulanger, fusion de l’Association des amis de Nadia et Lili Boulanger (1965) et de la Fondation internationale Nadia et Lili Boulanger (1983).

Cette grande pédagogue du XXe siècle a eu une influence déterminante sur de nombreux courants musicaux et sur la musique américaine du XXe siècle ; elle a marqué plusieurs générations de compositeurs et d’interprètes d’exception parmi lesquels : Igor Markevitch, Leonard Bernstein, John Eliot-Gardiner, Dinu Lipatti, Pierre Schaeffer, Quincy Jones, Aaron Copland, Elliott Carter, Virgil Thomson, Mark Blitzstein, Philip Glass, Pierre Henry, Astor Piazzolla, Daniel Barenboïm, Emile Naoumoff, son dernier élève et le plus jeune d’entre tous,…

Bruno Monsaingeon

Musicien, auteur et réalisateur, Bruno Monsaingeon a réalisé des portraits d’interprètes légendaires tels que Yehudi Menuhin, Glenn Gould, Dietrich Fischer-Dieskau, David Oïstrakh, Michael Tilson-Thomas, Murray Perahia, Deszö Ranki, Zoltan Kocsis, Viktoria Postnikova, Julia Varady, Nadia Boulanger, le Quatuor Alban Berg, Sviatoslav Richter, Grigori Sokolov, Guennadi Rojdestvensky et plus récemment, Valeriy Sokolov, David Fray et Piotr Anderszewski, qui lui ont valu une audience internationale.

« Pour le film, mon objet n’était d’ailleurs pas d’ordre biographique ; il consistait à tenter de rendre perceptible la force et la saveur d’un personnage qui avait exercé une influence considérable sur la vie musicale du XXe siècle finissant. » Bruno Monsaingeon

Représentations

Disponible en audiodescription

Avantages tarifaires

Plus de places disponibles actuellement

Disponible en audiodescription

Avantages tarifaires

Plus de places disponibles actuellement

Que vous soyez membre ou non, l’Arop - Les amis de l’Opéra vous propose de réserver des places pour toutes les dates de représentation, y compris pour celles non encore ouvertes à la vente ou celles affichant complet.

Mécènes et partenaires