Rencontres

Valentine, « une fleur prise dans la tempête »

Entretien avec Ermonela Jaho — Par Anna Schauder

Tu ne peux éprouver ni comprendre ces tourments que nul mot ne sait rendre… Combats où la foi, l’amour tendre, le devoir tour à tour sont vainqueurs ! Ainsi se plaint Valentine, la catholique amoureuse du protestant Raoul. Tourmentée par l’implication de son père au massacre de la Saint-Barthélemy, elle est comme une « fleur prise dans la tempête » des intrigues politiques et religieuses. Avec un prénom associé à l’amour, Valentine porte un message de paix tout au long des Huguenots. Ermonela Jaho partage sa découverte du grand opéra, alors qu’elle interprète pour la première fois une œuvre de Giacomo Meyerbeer.    

Votre lecture: Valentine, « une fleur prise dans la tempête »

Autres articles de la théma

Articles liés