Regards

Une touche française au New York City Ballet

Hommage à Violette Verdy — Par Octave

Á l’occasion du programme dédié à George Balanchine, l’Opéra national de Paris a souhaité rendre hommage à la danseuse Violette Verdy. Des États-Unis à Paris, elle n’a cessé de faire vivre puis de transmettre l’œuvre du maître du néoclassicisme.      

Danseuse « Principal » au New York City Ballet, Violette Verdy fut l’élève puis l’interprète privilégiée de George Balanchine pendant dix-huit ans. La jeune Française danse le répertoire le plus varié du chorégraphe et s’impose par sa technique, sa musicalité et son style. Au New York State Theater, en 1975, lors du Festival Ravel, Violette Verdy et Jean‑Pierre Bonnefous, son partenaire français au New York City Ballet, créent Sonatine, une apothéose dans la carrière de la danseuse. De retour en France, elle prend la direction de la Danse de l’Opéra de Paris pendant trois ans, de 1977 à 1980, ne cessant de transmettre, avec exigence, enthousiasme et humour. Elle reviendra souvent à l’Opéra par la suite pour faire travailler les danseurs mais aussi les élèves de l’École de danse.
Hommage à Violette Verdy
Hommage à Violette Verdy 9 images

Votre lecture: Une touche française au New York City Ballet

Articles liés