Rencontres

Une invitation au rêve

Dans les coulisses de The Male Dancer — Par Aliénor de Foucaud et Felipe Sanguinetti

Invité pour la première fois à l’Opéra national de Paris, le chorégraphe espagnol Iván Pérez interroge la représentation de la masculinité sur scène en créant une pièce pour dix danseurs. Comment un danseur masculin devrait-il se mouvoir ? A quoi devrait-il ressembler? Et de quelle manière résonnent ces questions au sein d’une institution telle que l’Opéra de Paris ? Encourageant les danseurs à faire de leur interprétation l’expression de leur propre sensibilité, et de leur danse une réelle affirmation de soi, le chorégraphe les invite à s’affranchir du regard critique et à se libérer des conventions. Une transgression qui fait écho aux costumes du styliste Alejandro Gómez Palomo, dont les couleurs vives jouent comme autant de symboles de liberté et de libération. Dans les ateliers costumes et en studio de répétition du Palais Garnier, exubérance et élégance sont au rendez-vous.

Votre lecture: Une invitation au rêve

Articles liés